Publié le 3 May 2024 - 18:26
LE MINISTRE DE LA COMMUNI-CATION EN VISITE A SÉNÉGAL NUMÉRIQUE

Alioune Sall s'engage à concrétiser la digitalisation et l'innovation

 

Le ministre de la Communication, des Télécommunications et du Numérique, Alioune Sall, a entrepris une visite à la Société Sénégal Numérique. Accompagné de la secrétaire générale de son ministère et de plusieurs collaborateurs, Alioune Sall a amorcé cette tournée à Colobane, siège de la Direction de la Gestion des e-déchets. À son arrivée, il a été chaleureusement accueilli par Cheikh Bakhoum, Directeur Général de Sénégal Numérique, et a entamé la visite des installations, par l'unité de dépôt des e-déchets, la salle de stockage des déchets électroménagers, électriques et électroniques, ainsi que la salle de formation, entre autres.

À chaque étape de cette visite, les chefs de division ont présenté de manière détaillée leurs contributions à la gestion des déchets, conformément aux directives de l'État et aux conventions en vigueur, une initiative soutenue depuis longtemps par Senum SA.

Après cette première étape à Colobane, la délégation s'est rendue à l'Espace Sénégal Services (ESS) du département de Dakar, où l'expertise en matière de gestion des services aux usagers, le processus de dématérialisation des procédures administratives, ainsi que les dispositifs de formation et de financement ont été passés au peigne fin.

La visite s'est ensuite poursuivie au Technopole de Pikine, au siège de Senum SA, où le ministre a été accueilli par le personnel et a pu observer le fonctionnement quotidien de l'entreprise. Il a également honoré l'équipe en participant à une émission diffusée sur la plateforme de télévision web "Saytu TV". Pendant cette étape, le catalogue de Senum SA ainsi que son historique de 37 ans d'existence ont été présentés, mettant en lumière les réalisations passées, les projets en cours et les ambitieux projets à venir dans le domaine du numérique et du digital.

La visite s'est clôturée à Diamniadio, au Datacenter national, une infrastructure cruciale pour la souveraineté numérique du Sénégal, abritant en toute sécurité les données sensibles du pays.

À la fin de cette demi-journée intense, le ministre Alioune Sall a exprimé sa gratitude envers Cheikh Bakhoum et son équipe pour leur accueil et soulignant l'importance des échanges réalisés au cours de la visite. Il a affirmé son engagement à concrétiser la vision présidentielle en matière de digitalisation et d'innovation, ainsi qu'à répondre aux attentes de la population en matière de communication, de télécommunications et de numérique. « Je disais ce matin qu’on a la chance de ne pas partir de zéro. Il y’a un travail énorme qui a été fait, maintenant qui doit se poursuivre. Aujourd’hui avec une nouvelle déclinaison de la vision du Président de la République, à travers la digitalisation, à travers des services innovants, à travers la sécurisation des données et le niveau d’exigence de sécurité du site du datacenter de Diamniadio, le travail doit se poursuivre de la manière la plus optimale possible. Aujourd’hui je m’engage avec l’ensemble des collaborateurs à décliner cette vision de manière à ce que des réponses satisfaisantes soient apportées aux aspirations et attentes des populations », dira le Ministre Alioune Sall

En réponse, Cheikh Bakhoum s'est félicité de la visite du ministre, soulignant l'importance du soutien ministériel pour relever les défis auxquels Senum SA est confronté. Il a salué l'engagement présidentiel en faveur de la digitalisation de l'administration et a exprimé l'espoir que cette initiative se traduise par une transformation numérique à grande échelle dans tout le pays.

« En tout cas nous saluons le fait qu’aujourd’hui le nouveau Président ait dit dans son discours du 3 Avril dernier qu’il a comme objectif de pouvoir digitaliser l’administration dans un délai très court, digitaliser toutes les procédures de l’Etat. C’est vraiment fort appréciable que ce leadership soit assuré à ce niveau de responsabilité. Je disais tantôt au ministre que c’était la clé pour pouvoir réussir une transformation digitale de l’administration. Nous saluons cette approche en tant qu’acteur du numérique. Maintenant nous espérons que la digitalisation soit une réalité partout au Sénégal. Et le ministre l’a rappelé, nous ne partons pas d’une feuille blanche, il s’agira de consolider ce qui a été fait pendant toutes ces années. Le vrai défi sera dans la gouvernance, dans la prise en charge du fonctionnement de l’Etat… ».

 

Section: 
NOUVELLE PRODUCTION : Xalam 2 célèbre ses 50 ans de carrière avec "Retour aux Sources"
RÉPARTITION DROITS AUDIOVISUELS : Un peu plus de 100 millions donnés aux artistes
CARAVANE NATIONALE MOBICINÉ : ‘’Le mouton de Sada’’ va faire le tour du Sénégal
RECHERCHES - TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS : Près de 500 enregistrements audio réceptionnés à l’Ifan
ALBUM REGGAE - CHANGEMENT CLIMATIQUE, MANIPULATION DE MASSE… : Mam J Ras Soul dénonce tout dans ‘’Mensonge’’
BAMAZI TALLE - COLLECTION DWELL : Cet artiste qui explore les traditions africaines
DANSE SPORTIVE : Douze jeunes pépites bénéficient du savoir-faire belge
PASSATION DE SERVICE AU GRAND THÉÂTRE : Le DG sortant liste ses réalisations
Hommage à Amadou Mahtar Mbow
Présentation de l'album "Poétesse" : Samira Fall sort 12 poèmes musicaux
PROFIL - RICH WANEH (RAPPEUR) : L’ambassadeur des cultures américaine et sénégalaise
CONFÉRENCE DE PRESSE CLÔTURE FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Le nouveau directeur du comité d’organisation prône l’élargissement des perspectives
32e ÉDITION DU FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Mansour Faye invite le ministère de la Culture à prendre en charge l’événement
‘’BEAUTÉ MAUDITE’’ DE NDÈYE MARIÈME DIOP : La célèbre chronique adaptée à l’écran
Ouverture Festival Jazz
BOB MARLEY
SAINT-LOUIS : 32e ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ L’appui de l’État attendu impatiemment
MATAM – LITTÉRATURE : Mamoudou Sidy Ba remporte le Prix Silima 2024
STLOUIS’DOCS 2024 : Le Grand Prix décerné au film ‘’Coconut Head Generation’’ d’Alain Kassanda
AVENEMENT DU PRESIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Le changement à la tête du Sénégal est « important » et « positif », selon le cinéaste Abderrahmane Sissako