Publié le 20 Apr 2024 - 11:47
Pétrole et gaz

Pourquoi le Sénégal gagnerait mieux à collaborer avec le Qatar ?

 

Le Sénégal est un pays en développement sur le plan de l'industrie du gaz et du pétrole, mais il dispose d'un potentiel significatif avec la découverte récente de gisements de gaz naturel au large de ses côtes. Ces découvertes ont suscité un intérêt croissant des investisseurs internationaux et ont ouvert la voie à de nouveaux projets de développement dans le secteur de l'énergie.

Cependant, contrairement au Qatar, le Sénégal est encore aux premiers stades de l'exploration et du développement de ses ressources gazières et pétrolières. C’est partant de ce constant que le pays cherche à tirer parti de l'expertise internationale pour accélérer son développement dans ce domaine. Le Sénégal vise à développer ses infrastructures et ses capacités techniques pour soutenir l'exploitation efficace de ses ressources en gaz et en pétrole, tout en s'efforçant de garantir que ces activités bénéficient à long terme à son développement économique et social.

Les nouvelles autorités ont suscité un grand espoir quant à une nouvelle façon pour le Sénégal de pénétrer le marché mondial de ressources gazières et pétrolières.

Lors de la récente rencontre des pays membres du GEFC (Gas Exporting Countries Forum) l’ancien Ministre du Pétrole, Antoine Félix Diome, avait relevé « l’importance pour le Sénégal de tirer profit de l’expérience des autres pays membres du GEFC en matière de production, de gestion des ressources gazières et de formation dans un secteur vital pour (le) développement ». En prenant en compte l’orientation des nouvelles autorités de vouloir miser sur les partenariats gagnant-gagnant pour le compte du citoyen sénégalais, au sein de ce Forum, le Qatar occupe une place de partenaire de choix pour plusieurs raisons.

1. Expertise technique et expérience : Il n’est plus à démontrer que le Qatar est reconnu comme un des leaders mondiaux dans l'industrie du gaz et du pétrole, avec une expertise technique avancée et une expérience considérable dans tous les aspects de l'exploration, de la production, du traitement et de la commercialisation des hydrocarbures. (3e en termes de réserves, dans le top 10 en termes de production (6e mondial). Le Sénégal pourrait tirer parti de cette expertise en établissant des partenariats avec des entreprises qataries pour bénéficier de leur savoir-faire et de leurs meilleures pratiques.

2. Investissements et financement : Le Qatar dispose de ressources financières importantes, en grande partie grâce à ses revenus tirés de l'industrie du gaz et du pétrole. En tant que tel, il pourrait être un partenaire financier précieux pour le Sénégal, en investissant dans le développement des infrastructures nécessaires à l'exploitation des ressources gazières et pétrolières du pays. Les investissements qataris pourraient aider à accélérer le développement du secteur énergétique sénégalais.

3. Accès aux marchés internationaux : Le Qatar a établi des liens solides avec les principaux marchés mondiaux du gaz naturel liquéfié (GNL) grâce à ses installations de liquéfaction de classe mondiale et à sa flotte de navires-citernes. En établissant un partenariat avec le Qatar, le Sénégal pourrait bénéficier de son accès aux marchés internationaux du GNL, ce qui pourrait faciliter l'exportation et la commercialisation du gaz naturel sénégalais sur le marché mondial.

4. Transfert de technologie et de connaissances : Un partenariat avec le Qatar pourrait permettre au Sénégal de bénéficier du transfert de technologie et de connaissances dans le domaine de l'industrie du gaz et du pétrole. Cela pourrait inclure la formation du personnel sénégalais aux techniques et aux pratiques de l'industrie, ainsi que le partage d'expertise dans la gestion de projets et les opérations pétrolières et gazières. En effet, le Qatar investit énormément d’argent depuis plusieurs années pour arriver au niveau mondial où il est actuellement.

5. Stabilité et partenariat à long terme : Le Qatar est un partenaire réputé pour sa stabilité politique et économique, ce qui en fait un partenaire fiable pour le Sénégal dans le développement de son secteur énergétique. Un partenariat à long terme avec le Qatar pourrait offrir au Sénégal un soutien continu dans le développement et la gestion de ses ressources gazières et pétrolières, contribuant ainsi à assurer la croissance durable de son économie.

En résumé, un partenariat avec le Qatar pourrait offrir au Sénégal une gamme d'avantages dans le respect et la réciprocité et dans le souci de la diversification de partenariats prônée par les nouvelles autorités. Comme les pays n’ont pas d’amis mais des intérêts et selon le peu de connaissance que nous avons du Qatar  nous travaillons nous invitons nos nouvelles autorités à venir au Qatar.

Bienvenue.

Ali Sarr

Professeur au Qatar

 

Section: 
Espagne/Migration circulaire : Des Sénégalais exploités dans les champs d'Albacete.
Ousmane Sonko Mbeubeuss est-elle urgence du PROJET ?
Notes de lecture sur le livre du Professeur Makhtar Diouf : AFRIQUE : VOIES DE DEVELOPPEMENT. Surmonter les pesanteurs et… 
LETTRE OUVERTE À SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CONCERNANT LES RELATIONS ENTRE LE SÉNÉGAL ET ISRAËL
Recevoir un Ambassadeur, un acte normal, ordinaire pour toute autorité de la République
Doyen Alioune Tine, vous permettez
Monsieur le Premier Ministre, vous avez mieux à faire Nous avons besoin d’un chef de gouvernement pas d’un chef de clan ou de guerre
Faut -il criminaliser l’homosexualité ?
LA BCEAO PASSE ENCORE UNE FOIS Â COTÉ DE L'ESSENTIEL : IL URGE DE D'ORGANISER LES ASSISES DE LA MONNAIE DANS L'UEMOA
Inédit et rassurant … la CITY valide le PROJET
UN EXTRAIT DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS : « Les Problèmes fonciers au Sénégal : un imbroglio tenace Quelle solution ? »
Haute autorité de la justice
le régime  de l’APR dans une phase d’ENTROPIE
UNITÉ, CRITIQUE, UNITÉ EN NOTRE SEIN POUR CONSOLIDER ET PARACHEVER LA VICTOIRE DU POUVOIR SOUVERAINISTE AU SENEGAL
Contribution ouverte aux Assises de la justice sénégalaise
LE FINANCEMENT DE L’AGRICULTURE : UN MAILLON IMPORTANT POUR ATTEINDRE LA SECURITE ALIMENTAIRE ET CONTRIBUER A LA CREATION D’EMPLOI A TRAVERS L’ENTREPRENARIAT
LA JUSTICE AU SENEGAL : Réformer ou refonder ?
L’Etat et la révolution citoyenne
L’EXORDE & LE BATACLAN… : Saint-Louis : Sur des airs amers
Réformes intentionnelles et assises de la Justice : Monsieur le Président, gardons-nous de perdre du temps