Publié le 21 Apr 2024 - 19:52
AFRIQUE DE L’OUEST

L'ONUDC appelle à prendre des mesures « urgentes » pour démanteler les réseaux de trafic de drogue

 

L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a appelé à prendre des mesures « urgentes » pour démanteler les réseaux de trafic de drogue qui alimentent l’instabilité dans les pays du Sahel, nouveau haut lieu du trafic de drogue en Afrique de l’Ouest, dans son rapport 2024 publié vendredi dernier.

 

L’Office onusien contre la drogue et le crime (ONUDC) a observé une explosion de la production et de la consommation de cocaïne et de résine de cannabis dans les pays de la bande sahélienne ces dernières années. Ces stupéfiants constituent des menaces spécifiques en raison de leurs schémas de trafic, qui incluent l’implication de groupes armés, tandis que les opioïdes pharmaceutiques augmentent préoccupations spécifiques en matière de santé. « Les trafiquants ont utilisé leurs revenus pour pénétrer différentes strates de l’État » par le biais de la corruption, relève le rapport. Le trafic de drogue est « facilité par un large éventail d’individus, y compris des membres de l’élite politique, des leaders communautaires et des chefs de groupes armés » et permet à ces groupes armés « de maintenir leur implication dans le conflit, notamment par l’achat d’armes », note le rapport. « Récemment, un certain nombre de saisies importantes de cocaïne impliquant les pays du Sahel ont fourni la preuve d’un trafic croissant de cocaïne à grande échelle à travers la région », indique l’Onudc dans son rapport 2024 publié hier, vendredi 19 avril 2024. Selon le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Leonardo Santos Simão, cité dans ce rapport, « les États du Sahel et la communauté internationale doivent prendre des mesures urgentes, coordonnées et globales pour démanteler les réseaux de trafic de drogue », bien implantés au sein des États et des élites locales.

Malamine CISSE

Section: 
Burkina Faso : « enlèvement » de l’oncle et ancien compagnon de lutte de Thomas Sankara
En devenant producteur de pétrole, « le Sénégal va avoir plus des marges de manœuvre pour transformer son économie »
AFFAIRE « AIRE GUINEE » : La Guinée lance une commission rogatoire contre Cellou Dalein Diallo
SUCCESSION DE MOUSSA FAKI À LA TÊTE DE L'UNION AFRICAINE : L'opposant kenyan Raila Odinga en pole position
MONTÉE EN PUISSANCE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL : La ‘’peur bleue’’ des immigrés en France  
Procès du massacre du 28-Septembre en Guinée : La défense de Moussa Dadis Camara tente de dédouaner l'ex-chef de la junte
France: le président Emmanuel Macron annonce la dissolution de l'Assemblée nationale
Cédéao : «On ne peut pas être dans des organisations qu'on ne contrôle pas», selon le chef de la diplomatie malienne
AFRIQUE DU SUD : L'ANC perd son hégémonie 30 ans après la fin de l'Apartheid
VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE FRANCO-SÉNÉGALAIS : Diplomatie, échanges commerciaux et multipolarité
VISITE DE DIOMAYE AU CAP VERT : Diomaye et José Maria Neves pour une réactivation de la ligne maritime Dakar-Praia
MALI ET BURKINA FASO : Les putschistes consolident leur pouvoir jusqu’en 2029
BURKINA FASO : Le capitaine Traoré obtient une rallonge comme Président pour 05 ans
L’affaire du « séquestré de Djelfa » tient l’Algérie en haleine
GUINEE : La perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara
RDC - IRAN : 19 MAI 2024 : Journée de crises évitées et de tragédies subies
VISITE DE DIOMAYE AU NIGERIA ET AU GHANA : Héraut d’une réconciliation entre l’AES et la CEDEAO
CONFEDERATION DE L’ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL : Les textes fondateurs finalisés vendredi
L'Iran annonce 5 jours de deuil aprla mort du président Raïssi
PRESIDENTIELLE AU TCHAD : Mahamat Idriss Déby élu avec 61% des suffrages