Publié le 2 Apr 2012 - 11:51
CONTRIBUTION

Première dame et stigmatisation

 

Dans l’euphorie de la victoire souhaitée quand même par l’écrasante majorité des Sénégalais, un commentaire est passé qui m’a particulièrement ému. Et je ne suis peut-être pas le seul. « Enfin du curaay au palais présidentiel » « Enfin une diongama » se sont exclamés des journaux, « Enfin une Sénégalaise bon teint comme première dame », a commenté le présentateur du JT du soir de la RTS, le même jour.

 

Loin de nous l’idée de penser que ces différentes sorties aient un quelconque relent xénophobe, mais la stigmatisation est sans équivoque. Ces commentaires laissent penser que toutes ces premières dames qui ont défilé au palais de la République de Colette Senghor jusqu’à Viviane Wade en passant par Elisabeth Diouf n’étaient que des Sénégalaises factices. Rien à voir avec Marème Faye Sall, une diongama du Sine qui va embaumer le palais et ses environs de bon ninmali.

 

Que se passerait-il passé si aux Etats Unis, au départ prochain de Barack Obama, un journaliste du New York Times ou de ABC saluait le retour à la maison blanche d’une Wasp (White, Anglo-Saxon, Protestant) à la place d’une Noire, l’actuelle 1ère dame américaine, Mme Michelle Obama ? Imaginez un peu qu’un journal français salue une équipe de France de football composée uniquement de toubabs... On voit d’ici la levée de boucliers outrée des « citoyens du monde » d’ici et d’ailleurs. Parfois la stigmatisation n’est pas consciente.

 

Ibrahima MBENGUE, Bargny

mbengmbor@yahoo.fr

 

Section: 
Ousmane Sonko Mbeubeuss est-elle urgence du PROJET ?
Notes de lecture sur le livre du Professeur Makhtar Diouf : AFRIQUE : VOIES DE DEVELOPPEMENT. Surmonter les pesanteurs et… 
LETTRE OUVERTE À SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CONCERNANT LES RELATIONS ENTRE LE SÉNÉGAL ET ISRAËL
Recevoir un Ambassadeur, un acte normal, ordinaire pour toute autorité de la République
Doyen Alioune Tine, vous permettez
Monsieur le Premier Ministre, vous avez mieux à faire Nous avons besoin d’un chef de gouvernement pas d’un chef de clan ou de guerre
Faut -il criminaliser l’homosexualité ?
LA BCEAO PASSE ENCORE UNE FOIS Â COTÉ DE L'ESSENTIEL : IL URGE DE D'ORGANISER LES ASSISES DE LA MONNAIE DANS L'UEMOA
Inédit et rassurant … la CITY valide le PROJET
UN EXTRAIT DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS : « Les Problèmes fonciers au Sénégal : un imbroglio tenace Quelle solution ? »
Haute autorité de la justice
le régime  de l’APR dans une phase d’ENTROPIE
UNITÉ, CRITIQUE, UNITÉ EN NOTRE SEIN POUR CONSOLIDER ET PARACHEVER LA VICTOIRE DU POUVOIR SOUVERAINISTE AU SENEGAL
Contribution ouverte aux Assises de la justice sénégalaise
LE FINANCEMENT DE L’AGRICULTURE : UN MAILLON IMPORTANT POUR ATTEINDRE LA SECURITE ALIMENTAIRE ET CONTRIBUER A LA CREATION D’EMPLOI A TRAVERS L’ENTREPRENARIAT
LA JUSTICE AU SENEGAL : Réformer ou refonder ?
L’Etat et la révolution citoyenne
L’EXORDE & LE BATACLAN… : Saint-Louis : Sur des airs amers
Réformes intentionnelles et assises de la Justice : Monsieur le Président, gardons-nous de perdre du temps
L’UNION AFRICAINE A SOIXANTE ANS