Publié le 2 Feb 2024 - 16:50
Crise de modèle et de société

Osons être le changement maintenant !

 

Le changement c’est maintenant, mais pour de vrai ! Alors, comment fait-on pour contribuer au monde tel que nous avons envie de le voir ?

Un concept qui semble émergent mais longtemps et largement galvaudé par les politiciens de tout bord et dont beaucoup se servent tel un slogan de publicité, à quelques encablures du premier tour de la présidentielle sénégalaise.

Si en terme de marketing politique, on peut dire que cette punchline s’est gravée dans l’inconscient collectif, dans les faits elle a déçu. Pourquoi ? Car une promesse est faite pour être tenue et non pour rester une déclaration d’intention. Comme on dit, aussi le marketing fait des promesses puis l’expérience doit la tenir.

A l’époque, et encore aujourd’hui, cette phrase fait l’objet de beaucoup de railleries ou de parodies pourtant aujourd’hui en janvier 2024, cette phrase n’a jamais pris autant de sens.

Selon Sören Kierkegaard, "Oser, c'est perdre pied momentanément. Ne pas oser, c'est se perdre soi-même."  Alors osons le changement ! Il n’y a pas de fatalité. Rien n’est définitivement écrit.

Prôner le changement, c'est défendre une autre perspective, pour remettre en question la manière de faire de la politique et dépasser les dogmes, les tabous qui nous paralysent.

Finalement, ce cadre référentiel doit être envisagé comme un environnement didactique et socioculturel, inscrit dans la complexe réalité d’un contexte institutionnel prônant l’innovation au creux de son carcan d’immobilisme et de tradition.

Le combat est avant tout d’oser vouloir changer le système à la racine, oser remettre en question la manière dont nous fonctionnons depuis des années pour, structurellement, apporter des changements.

Personnellement, je ne crois pas au monde de demain, je crois au monde d’aujourd’hui.

Cessons de penser que le chantier est monumental et que ça ne sert à rien d’opérer les changements paradigmiques qui s'imposent.

AGISSONS en notre âme et conscience.

AGISSONS avec autrui comme nous aimerions qu’il agisse avec nous.

Avant de compter sur le collectif pour changer le monde, commençons par agir individuellement. Et il ne s’agit pas de faire des déclarations d’intention mais d’être concret.

Le changement c’est maintenant !

L’optimisme c’est maintenant !

La reconnaissance c’est maintenant !

L’enthousiasme c’est maintenant !

L’écoute c’est maintenant !

L’humain c’est maintenant !

Ça ne tient qu’à nous, à notre volonté, à notre espérance et à notre contribution. Osons comme le disait Gandhi être notre propre changement qualitatif. Hic et Nunc!

K.G 31 janvier 2024

Par Khady GADIAGA

Section: 
ÉVOLUTION ET DÉFIS DE LA SÉCURITÉ DANS NOS VILLES
Pour une protection des infrastructures hautement stratégiques au Sénégal
POUR UNE DÉMOCRATIE RENOUVELEE AU SÉNÉGAL 
CHAPITRE VI DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS
Espagne/Migration circulaire : Des Sénégalais exploités dans les champs d'Albacete.
Ousmane Sonko Mbeubeuss est-elle urgence du PROJET ?
Notes de lecture sur le livre du Professeur Makhtar Diouf : AFRIQUE : VOIES DE DEVELOPPEMENT. Surmonter les pesanteurs et… 
LETTRE OUVERTE À SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CONCERNANT LES RELATIONS ENTRE LE SÉNÉGAL ET ISRAËL
Recevoir un Ambassadeur, un acte normal, ordinaire pour toute autorité de la République
Doyen Alioune Tine, vous permettez
Monsieur le Premier Ministre, vous avez mieux à faire Nous avons besoin d’un chef de gouvernement pas d’un chef de clan ou de guerre
Faut -il criminaliser l’homosexualité ?
LA BCEAO PASSE ENCORE UNE FOIS Â COTÉ DE L'ESSENTIEL : IL URGE DE D'ORGANISER LES ASSISES DE LA MONNAIE DANS L'UEMOA
Inédit et rassurant … la CITY valide le PROJET
UN EXTRAIT DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS : « Les Problèmes fonciers au Sénégal : un imbroglio tenace Quelle solution ? »
Haute autorité de la justice
le régime  de l’APR dans une phase d’ENTROPIE
UNITÉ, CRITIQUE, UNITÉ EN NOTRE SEIN POUR CONSOLIDER ET PARACHEVER LA VICTOIRE DU POUVOIR SOUVERAINISTE AU SENEGAL
Contribution ouverte aux Assises de la justice sénégalaise
LE FINANCEMENT DE L’AGRICULTURE : UN MAILLON IMPORTANT POUR ATTEINDRE LA SECURITE ALIMENTAIRE ET CONTRIBUER A LA CREATION D’EMPLOI A TRAVERS L’ENTREPRENARIAT