Publié le 5 Jun 2024 - 10:53

3FPT

 

Durant l’année 2023, le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FPT) a financé la formation de 109 938 personnes pour un objectif initial de 134 695, soit un taux d’exécution technique de 81 %. La réalisation de cette performance, selon un communiqué rendu public, a été rendue possible grâce à la cohérence et la pertinence des stratégies, des axes d’intervention et des programmes de formation mis en œuvre.

La mise en œuvre de programmes de formation dans les secteurs identifiés comme prioritaires de l’économie a, selon la même source, favorisé un meilleur ciblage et une optimisation des interventions, notamment en faveur des professionnels en activité et membres d’organisations professionnelles. Ainsi, plusieurs programmes de formation ont été mis en place dans les secteurs de la gestion durable des déchets urbains, la santé, les industries extractives, le tourisme et l’hôtellerie, la mobilité, les infrastructures et le transport, les programmes de l’économie numérique, l’autonomisation des femmes pour la modernisation de la chaîne de production et de distribution des produits locaux, la filière cuir et peau, l’industrie culturelle et créative, le textile et habillement, l’industrie, le BTP, les métiers portuaires et les énergies renouvelables. Une innovation majeure a été introduite en 2023 dans le financement des personnels des entreprises cotisant à la CFCE avec un changement de paradigme traduit par l’option d’une entrée par l’offre.

"Cette orientation a été concrétisée par la mise en place du programme de formation inter-entreprises ‘Le parcours du chef d’entreprise’ qui a permis de renforcer les compétences managériales des chefs d’entreprise, notamment en stratégie d’entreprise, marketing et communication, capital humain, management et leadership, finance et contrôle interne et transformation digitale. Ainsi, au titre de la contribution au développement économique et à la compétitivité des entreprises par le renforcement des capacités, le Guichet de financement des entreprises et organisations professionnelles a accompagné 2 572 entreprises et organisations professionnelles en 2023. Ces entreprises ont bénéficié du financement de leur plan de formation d’un montant global de 8 196 465 163 F CFA pour la formation continue de 79 533 travailleurs et membres d’organisations professionnelles sénégalaises. Une forte priorisation a été opérée sur les projets de formation débouchant sur l’insertion des formés. Le financement de la formation de 50 conductrices du BRT illustre parfaitement cette orientation", a renseigné la note.

...Le 3FPT a aussi investi cette année 3 429 450 777 F CFA au niveau des établissements de formation professionnelle pour contribuer aux objectifs sectoriels d’accroissement de l’accès et de renforcement de la qualité et de la gouvernance de la formation professionnelle et technique. Au total, il a injecté, durant l’année 2023, 18 763 464 067 F CFA pour le financement de la formation professionnelle, soit un niveau d’engagement de 87,78 % sur le budget annuel. Il a aussi fait preuve d’une capacité exceptionnelle de mobilisation de ressources durant l’année 2023. En effet, 14,2 milliards F CFA ont été mobilisés à travers la mise en place de neuf nouveaux projets financés avec l’appui des partenaires au développement, soit un taux de 49,8 % sur le montant prévisionnel de la CFCE en 2023.

Par ailleurs, malgré ces importants efforts de mobilisation de ressources additionnelles, le 3FPT, selon la note, ne parvient à satisfaire qu’environ 12 % de la forte demande exprimée par les jeunes Sénégalais en quête de qualification professionnelle. Pour faire face à ce défi, un nouveau plan stratégique de développement, validé par le Conseil d’administration, a été mis en place pour la période 2024-2028. Ce plan est bâti autour des axes de l'excellence opérationnelle, du financement innovant et équitable axé sur les besoins prioritaires de l’économie et du développement, de l'ouverture et du partenariat.

Section: 
MATAM - MAINTIEN DES FILLES A L’ECOLE : L’AMFE accueille un projet de 448 millions de francs CFA
FMI - DEUXIÈME REVUE DU PROGRAMME ÉCONOMIQUE ET FINANCIER : Le Sénégal aura accès à près de 230 milliards F CFA
MESURES CONTRE LA CHERTÉ DE LA VIE DU NOUVEAU GOUVERNEMENT : Les contraintes financières face au respect de la  demande sociale  
PROJET D’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE DU SOUS-SECTEUR DE L’ASSAINISSEMENT : Le gouvernement met 900 millions sur la table
DIRECTION DU GROUPE PANAFRICAIN STARGATE CORPO : Notre compatriote Cheikh Mbacké Sène nommé
ADEPME
TRANSFORMATION DE L’AGRICULTURE AFRICAINE : La CEDEAO anticipe sur l’agenda post-Malabo
ALLÈGEMENT DU COÛT DE LA VIE : Les premières mesures jugées ‘’plus urgentes’’
BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ANNONCÉE PAR L’ÉTAT : Les Thiessois attendent de voir
APUREMENT DETTE DUE AUX PRESTATAIRES DE SOINS DU CSU : L’État paye 3,7 milliards F CFA aux EPS et DRS
PREMIER BARIL DE PÉTROLE - CONTRÔLE, COÛTS DE LA PRODUCTION… : Les demandes de Legs Africa
RAPPORT BM - CROISSANCE ÉCONOMIQUE : Le Sénégal se projette à 7, 4 % en 2024-2026
PETROGAZ, ALLÈGEMENT DU COÛT DE LA VE, POUVOIR D’ACHAT… : Les annonces du gouvernement
PÉTROLE ET GAZ : Le rêve de grandeur
BAISSE DES PRIX : Les mesures connues ce jeudi
INVESTISSEMENTS CHINOIS AU SÉNÉGAL : Plus de 660 milliards F CFA injectés en 10 ans  
NATIONALISATION, RACHAT DE CRÉANCES, TENSIONS DE TRÉSORERIE : 120 milliards dans le vent 
FIRST OIL : Fini le pétrole dans 20-30 ans, si…
Khuwaylid Capital
EXPLOITATION DES PHOSPHATES AU SÉNÉGAL : Les ICS, chronique d’un désastre permanent