Publié le 18 May 2024 - 18:05

Le Festival de jazz de Saint-Louis accueille des artistes de renom

 

De grands noms du jazz se sont donné rendez-vous à Saint-Louis pour animer les concerts du festival. L'ouverture du grand événement annuel a été assurée hier par la Canadienne Denise Luckas, l'une des rares femmes à jouer de la kora, accompagnée par la percussion d'Aly Ndiaye Rose et de l'artiste israélien Ben Aylon, bien connu des Sénégalais.

Les tambours d'Aly Ndiaye Rose et ses rosettes ont retenti hier sur la place Baya. Le tambour-major a rendu hommage, avec beaucoup d'émotion, à la mémoire de son père Doudou Ndiaye Coumba Rose, lors du lancement de la 32e édition du festival. Il a ouvert sa prestation en captivant son public avec une composition de son père datant de quelques jours seulement avant son décès.

"Je suis entouré sur cette scène de mes nièces et petites-filles. Ma présence ici me rappelle beaucoup de choses", a-t-il déclaré, soulignant ainsi son engagement à perpétuer l'héritage de son père à travers le monde, notamment au Japon.

Aux côtés d'Aly Ndiaye Rose, l'artiste israélien Ben Aylon a offert de grands moments de percussion en reprenant les compositions du riche répertoire de feu Doudou Ndiaye Rose, avec des arrangements contemporains aux rythmes traditionnels. Parmi ces titres, "Le Morceau de la Paix", composé par son père et Julien Jouga, a été joué, pour le plus grand plaisir des mélomanes.

Denise Luckas, originaire du Canada, a assuré la première partie du concert. Elle est l'une des rares femmes à jouer de la kora, qu'elle a étudiée au Mali pendant sept ans aux côtés de Toumani Diabaté. Après sa prestation, elle s'est réjouie d'avoir partagé sa passion avec le public. Sur scène, accompagnée de son percussionniste congolais, l'artiste venue de Montréal a même chanté en lingala. Toujours bien accueillie au Sénégal, elle espère revenir au Festival de jazz de Saint-Louis.

Outre ces artistes renommés, d'autres de la même envergure sont également au programme. Carmen de Suza du Portugal, Denise King des États-Unis, Raphaël Pannier de France et bien d'autres encore participeront à cet événement culturel, faisant revivre aux habitants et touristes de l'ancienne capitale de l'Afrique occidentale française les mélodies du jazz jusqu'au 20 mai, date de clôture de l'événement.

Section: 
ITW - SATOU BAMBY (ARTISTE-MUSICIENNE) : "Je veux être dans les annales comme Youssou Ndour et Coumba Gawlo"
DIARRA SOW, DIRECTREUR GENERAL DE L’OFFICE DES LACS ET COURS D’EAU : Une spécialiste de la gestion intégrée des ressources en eau aux commandes de l'Olac
PORTRAIT DE PAPE ALÉ NIANG : Itinéraire d’un journaliste insoumis  
AICHA BA DIALLO, ACTRICE : Une étoile à l’écran
SORTIE DE L’ALMBUM ´´SSP’´ : Omzo Dollar entend corriger les jeunes rappeurs
NOUVEL ALBUM DE CARLOU D : Le ‘’Baye Fall’’ surfe sur les sommets
DEUXIÈME ALBUM DU PIONNIER DE L'URBAN GOSPEL : Scott s’ouvre à de nouvelles sonorités
COMPILATION ‘’DEFATI DARA’’ : Gaston regroupe vingt-neuf artistes
APRÈS UNE LONGUE ABSENCE : Dip revient avec ‘’LFLF’’
MAGGY MAMY, SLAMEUSE, AUTEURE DE LA TRILOGIE "ELLE.S'' : Un coup de maître
NOUVEL ALBUM : Adiouza met à exécution son ‘’Plan B’’
PREMIÈRE ÉDITION DE TRACE AWARDS : Le triomphe de Viviane Chidid
38e ANNIVERSAIRE DU DANDE LENOL : Baaba Maal invite les mélomanes au Grand Théâtre
MUSIQUE : Khady Pouye, artiste dans l’âme
SISTER LB (ARTISTE RAPPEUSE) : L’avocate des femmes
RENTRÉE 2023-2024 – ‘’GRAINE DU POUVOIR’’, ‘’ÉCHÉANCES’’, ''MARIAMA'', 'POLYGAME''... Des fictions pleines de rebondissements, d'émotions et de rires sur Sunu Yeuf
ENGAGEMENT ET DIPLOMATIE Baaba Maal au Sommet annuel des Nations Unies
OBSÈQUES DE JEAN-PAUL D’ALMEIDA : Fly high, Angel JP
Jp D’Almeida
DÉMOCRATIE, PAIX, ÉCONOMIE SOCIALE : Le mouvement Yonti Ummaadé lancé par l’artiste Abou Diouba Deh