Publié le 25 May 2024 - 17:13
SAINT-LOUIS : ALLAITEMENT MATERNEL EXCLUSIF (AME)

La barre des 50 % visée pour inverser la tendance

 

Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Badara Samb, a présidé, hier, un comité régional de développement axé sur l’allaitement maternel exclusif (AME). En présence d'une délégation de la Direction de la santé de la mère et de l’enfant (DSME), les communautés et les acteurs se sont engagés à relever le taux à plus de 50 %. D’ailleurs, la situation est restée quasi-stationnaire durant les dix dernières années.

 

Au Sénégal, la pratique de l’allaitement maternel exclusif (AME), y compris la mise au sein précoce, demeure sous-optimale. Selon les différentes EDSC, seuls trois nouveau-nés sur dix sont mis au sein dans l’heure suivant la naissance et trois à quatre nourrissons de moins de 6 mois sont exclusivement allaités au sein. Selon ces mêmes sources, durant les dix dernières années, le pourcentage d’enfants exclusivement allaités au sein maternel variait entre 30 et 48 %. Une situation que les autorités et leurs partenaires techniques et financiers œuvrent à renverser via la mise en place de l’initiative "Plus fort avec le lait maternel uniquement".

Pour Massamba Thioro Sall, chef de la Cellule promotion et partenariat de la Direction de la santé de la mère et de l'enfant, l'initiative vise à éliminer la pratique de donner de l’eau à la naissance et pendant les six premiers mois de la vie. "Si nous parvenons à réduire cette pratique de 10 points de pourcentage, cela permettrait au Sénégal d’atteindre la cible mondiale de 2025. Et l'atteinte de cet objectif permettrait à 80 % des nourrissons de moins de 6 mois et leurs mères de bénéficier des avantages de l’allaitement maternel exclusif (AME). Raison pour laquelle nous voulons l’implication de tous : les prestataires en premier, les agents communautaires, les religieux et les communautés", a déclaré Massamba Thioro Sall.

Soutenant que les analyses ont également montré que le principal obstacle à l’AME est la pratique de donner de l’eau aux nourrissons de moins de 6 mois, qui concerne quatre nourrissons sur dix. "Le lait maternel ne contient que des avantages. L’allaitement maternel est extrêmement important pour les enfants. Le lait maternel est un lait complet qui contient 80 % d'eau et tous les nutriments dont l'enfant a besoin. Donc, faire la promotion de l'allaitement maternel, c’est faire la promotion de la bonne santé des enfants. Nous voulons que les femmes comprennent que l'allaitement maternel exclusif est ce qu'il y a de mieux pour l'enfant", a-t-il ajouté.

Profitant du CRD, le chef de la Cellule promotion et partenariat de la Direction de la santé de la mère et de l'enfant a invité les acteurs communautaires de Saint-Louis à s'approprier l’initiative et à exercer leur influence. "Si vous voulez atteindre une femme en âge de reproduction, il faudrait avoir des spectres d'influence comme les mères, les grand-mères, la communauté, les religieux afin que le comportement puisse être changé. Puisque le changement de comportement c'est un processus continuel. Donc, il faudrait que tout le monde s’y mette pour que nous puissions asseoir ces changements de comportement favorables à la santé de la mère et de l'enfant", a expliqué Massamba Thioro Sall.

 

IBRAHIMA BOCAR SENE (SAINT-LOUIS)

Section: 
Inhumation Mademba Sock
PRISE EN CHARGE DE LA DRÉPANOCYTOSE AU SÉNÉGAL : Le plaidoyer de Pre Fatou Samba Ndiaye
AGENCE D’ASSISTANCE A LA SECURITE DE PROXIMITE Oumar Touré acte la réintègration des ASP radiés entre 2021 et 2024
SAINT-LOUIS : MARCHÉS APRÈS TABASKI : Période de  galère des mères de famille
MUTINERIE AU CAMP PÉNAL LIBERTÉ 6 : Une fouille ''irrespectueuse'' de la chambre 8 à l'origine de la rixe
VOL AU PRÉJUDICE D’UN PROCHE : Alioune Badara Guèye dévalise la maison de son oncle
JOURNÉE MONDIALE DU RÉFUGIÉ : Le calvaire des demandeurs d’asile au Sénégal
VOILA LE NOUVEL ÉVEQUE DU DIOCESE DE ZIGUINCHOR : Mgr Jean-Baptiste Valter Manga
SOUS L’EMPRISE DE SON MARABOUT : Moussa Sadio vole 15 millions de francs CFA à son entreprise  
KOLDA – AFFRONTEMENTS À MÉDINA GOUNASS : Les dessous d’une vieille rivalité
RAPPORT MONDIAL 2024 D’INTERPOL SUR LES CYBERMENACES EN AFRIQUE : Le nouveau cancer du continent
NOUVELLE SAISIE DE DROGUE PAR LA DOUANE À KOLDA : 108,7 kg de cocaïne trouvés dans un pneu de secours
ROUND-UP GEOPOLITIQUE : Trois semaines de tensions intercoréennes
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
VOL DE POULETS : Deux employés de la Sedima écopent d’un mois ferme
SOCIÉTÉ DAKAR DEM DIKK - DÉPART POUR LA TABASKI : Déficit de conducteurs, de bagagistes et rupture de tickets
SANTÉ PUBLIQUE ET ANIMALE AU SÉNÉGAL : L’ambassadeur des USA lance le programme ‘’One Risk’’
SAINT-LOUIS : JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG : Les populations invitées à participer davantage au don de sang
LANCEMENT DU PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS GAINDÉSAT-1A EN JUILLET 2024 : Le Sénégal à la conquête de l’espace
RÉSOLUTION AFFAIRE NDENGLÉR : Sonko reçoit une délégation de villageois