Publié le 21 Jun 2024 - 12:41
POUR  VOL D’UNE CHÈVRE    

Deux jeunes condamnés à  deux mois ferme 

 

Les deux jeunes pêcheurs A. Diagne et A. Sène réfléchiront à deux fois avant de toucher à un animal dans le populeux quartier de Guet-Ndar. Ils ont été reconnus coupables du vol d’une  chèvre et envoyés en prison pour  deux mois ferme.

 

Les deux acolytes resteront encore  en prison pour deux mois. Ils ont été condamnés par le tribunal de Saint-Louis pour vol de chèvres  à Guet-Ndar.  Au retour d'une partie de pêche,   Issa Niang  a constaté qu'une de ses chèvres n'est pas rentrée le soir comme d'habitude. Malgré des recherches effectuées  dans certains coins du populeux quartier de la langue de Barbarie, il n'a pas vu l'ombre de sa bête. Après  quelques jours  de planque loin des regards indiscrets, la chèvre est sortie par les voleurs  pour être vendue à une dibiterie du marché de Ndar-Toute. Malheureusement, la chance n'était pas au rendez-vous.  Les  deux voyous ont été surpris par l'un des  fils d’Issa Niang au lieu de la transaction, plus  précisément au coin appelé "Café Gui".

Informé par son fils, le propriétaire  a rappliqué aussitôt  sur les lieux pour l'identification de la  chèvre disparue. Sans aucune peine, il a reconnu la bête disparue depuis quelques jours. Avant de demander aux sieurs A. Diagne et A. Sène  comment la chèvre est tombée  entre leurs mains.

Confus, les deux voleurs  se sont renvoyé la balle, s’accusant mutuellement.  A. Diagne a pointé du doigt son complice et a soutenu que c'est ce dernier qui lui a remis l'animal.  Ce qu’A. Sène  a catégoriquement  nié sur place avant de profiter des  empoignades pour se fondre dans la nature. Une cabale qui sera de courte durée.  Il a été cueilli par la police quelques jours plus tard, au retour d'une partie de pêche.

Entendus à la police et au parquet, les deux jeunes pêcheurs-voleurs ont été traduits devant la justice.   À la barre du tribunal, les deux accusés, en bons pêcheurs, ont tenté de noyer le poisson. Durant tout le procès, aucun des deux n'a voulu porter  la responsabilité du vol de la chèvre. Une tactique qui ne les a pas tirés d'affaire. Le juge a reconnu les deux jeunes pêcheurs A. Diagne et A. Sène coupables du vol d’une chèvre et les a condamnés à  une peine de deux mois ferme. L'animal  a été restitué à son propriétaire Issa Niang.

IBRAHIMA BOCAR SENE (SAINT-LOUIS)

Section: 
MIGRANTS SÉNÉGALAIS AU MAROC
CAISSE DE SÉCURITÉ SOCIALE
ENSEIGNEMENT : L’État rationalise les instances administratives
ALIOUNE NDOYE, MAIRE DE DAKAR PLATEAU : ‘’Si l’État veut qu’on arrête, qu’il nous le notifie de manière officielle’’
KOLDA / DANGER PONT DE HILÈLE : Des boulons volés, le gouverneur lance la traque
ESCROQUERIE ET CHARLATANISME : Le marabout récidiviste a promis de démultiplier les 150 millions d'un mareyeur
ARRESTATION DE MAMADOU BILLO BAH ET D’OUMAR SYLLA EN GUINÉE : L’association Tournons la page Sénégal broie du noir
NOMINATIONS DU NOUVEAU RÉGIME : Quand et qui pour Matam ? 
PLACE DES FEMMES DANS LES FORCES ARMÉES : Ces défis qui attendent le Sénégal
SAISIES RECORD DE COCAÏNE À KOUMPENTOUM : En 5 mois, la douane a mis la main sur 721 kg de cocaïne  
MOBILITÉ INNOVANTE AU SÉNÉGAL : Des véhicules 100 % électriques arrivent
PASSATION DE SERVICE : La feuille de route du nouveau DG du Cices
Kafountine
RÉFLEXIONS SUR UNE BIENNALE DE L’ART AFRICAIN CONTEMPORAIN REPORTÉE : Le  OFF du Dak’ART 2024 du LebergerdelîledenGor : LA LIBERTÉ DE SE DÉPLACER
EXPLOSION DE BONBONNES DE GAZ 90 % des cas sont dus à la qualité des brûleurs
PROJET EFFORT À THIÈS : La quête de l’emploi décent pour les femmes et les jeunes
DRAME À KAFFRINE : Le policier se serait tiré une balle dans la tête
Accident tragique
Crise au Sahel
POUR ÉVITER LES TRANSITIONS ANTIDÉMOCRATIQUES EN AFRIQUE : Wanep implique les jeunes dans la réflexion