Publié le 6 Jul 2012 - 17:14
SABRI LAMOUCHI, SÉLECTIONNEUR DE LA CÔTE D’IVOIRE

"C’est un gros tirage"

 

Sabri Lamouchi, nouveau sélectionneur des Eléphants, estime que la confrontation face au Sénégal sera très difficile pour les deux équipes. L’ancien international français pense que le match aller à Abidjan sera déjà décisif.

 

Lamouchi, quelle est votre réaction après le tirage au sort qui désigne le Sénégal comme adversaire de la Côte d’Ivoire pour la CAN 2013 ?

Ce sera forcément très difficile pour nous, ce sera aussi forcément difficile pour eux (le Sénégal). Ce sont deux belles nations, deux belles équipes ; c'est dommage que ces deux équipes ne pourront pas être ensemble en Afrique du Sud. C'est un gros tirage, avec un match aller à Abidjan et un match retour à Dakar, très difficile. Et il va falloir les préparer au mieux.

 

Que savez-vous de cette équipe sénégalaise ?

Je connais quelques joueurs. Je sais que le football sénégalais est en difficulté depuis pas mal de temps, notamment lors de la dernière Can. Mais, j'ai le souvenir d'une très grande équipe du Sénégal sous l'ère Bruno Metsu qui avait fait un travail remarquable. À la tête de cette équipe, il y a des joueurs individuellement talentueux qui jouent dans de grands clubs. C'est une équipe qui est en reconstruction, une équipe qui a de la qualité, du talent. C'est un tirage difficile, et ce sera un grand rendez-vous.

 

Est-ce que c'est un handicap pour vous de jouer le match retour à Dakar ?

Je ne vais pas dire que c'est un handicap, mais c'est vrai que j'aurais préféré l’inverse. Maintenant, le tirage est passé et le match retour est à Dakar, nous n'avons pas la possibilité de changer quoi que ce soit. Notre destin est de jouer le match aller à Abidjan et aller ensuite à Dakar. On va essayer de bien préparer ces deux confrontations et de faire la meilleure prestation possible, pour pouvoir se qualifier.

 

Par N. SAMBE

 

 

Section: 
INTERVIEW AVEC LE DIRECTEUR GÉNÉRAL D’AKILEE : Amadou Ly règle ses comptes avec l’ex-DG de la Senelec Pape Demba Bitèye
GRAND-PLACE AVEC PAPE SAMBA MBOUP : Confessions intimes
EN VÉRITÉ - COLONEL ABDOUL AZIZ NDAW ‘’Pourquoi l’élection va se dérouler normalement’’
KHALIFA ABABACAR SALL : “Si je voulais me rapprocher du pouvoir, je l’aurais fait depuis longtemps”
DOUDOU SARR NIANG, DG BUREAU D'INFORMATION GOUVERNEMENTALE (BIG) : “Contester Amadou Ba, c’est délégitimer Macky Sall”
ISMAËL SACKO, OPPOSANT MALIEN : “Entre la mort et la survie, nous avons choisi la survie”
SANOUSSI DIAKITÉ (PROFESSEUR-INVENTEUR, LEADER POLITIQUE) : “Ils ont créé une incitation à une multitude de candidats à la candidature”
PAPA MAHAWA DIOUF (PORTE-PAROLE BBY) ''Nous avons une coalition très forte constituée de leaders politiques aguerris''
ITW - ÉLIMANE HABY KANE, PRESIDENT LEGS AFRICA : ‘’Il y a des risques de connivence, de collision, de concubinage malsain entre les organisations de la société civile et les partis politiques’’
DR AMATH NIANG, PRÉSIDENT DE L’ORDRE NATIONAL DES PHARMACIENS : “Il suffit d’une volonté politique pour éradiquer définitivement le trafic de faux médicaments”
ENTRETIEN AVEC PAPA MAHAWA DIOUF, PORTE-PAROLE BENNO BOKK YAAKAAR : ‘’C’est un abus dangereux de parler de prisonniers politiques au Sénégal’’
NAFISSATOU DIALLO (SECRÉTAIRE NATIONALE À LA COMMUNICATION DU PDS) : “Des gens avaient contacté Karim Wade pour qu’il voie Amadou Ba... ”
BABACAR MBENGUE (DÉPUTE-MAIRE) : “Cette 14e législature sera une Assemblée de rupture’’
PAPA MAHAWA DIOUF (DG DE L’ASPT ET PORTE-PAROLE DE BBY) : “Le Sénégal est crédible”
AMINATA LY NDIAYE (MAGISTRATE-ÉCRIVAINE) : “Ce que je regrette...”
ITW MAMADOU AMADOU LY, ANCIEN CONSEILLER D’ABDOU DIOUF : ‘’Un président de la République ne peut pas s’occuper de tout au quotidien ; il lui faut des relais’’
PRIX FRANCOPHONE, CIGASS, COVID, VACCINATION, PALUDISME : Le professeur Daouda Ndiaye déparasite
GONCOURT 2021 AVEC ‘’LA PLUS SECRETE MEMOIRE DES HOMMES’’ : Mohamed Mbougar Sarr à livre ouvert
KHADY DJIBRIL NDIAYE, PILOTE DE LIGNE : ‘’Rien n’est impossible !’’
PR. SOULEYMANE BACHIR DIAGNE ET MODE PROSPECTIVE : ‘’La vraie urgence, c’est la jeunesse…’’