Publié le 21 May 2024 - 06:56

Diomaye à la Fiara

 

Le président Bassirou Diomaye Faye était à la Foire internationale de l’agriculture et de l’élevage (Fiara) au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices) samedi dernier. A cette occasion, il a annoncé que ‘’la véritable révolution est le changement systémique qu’il faut, c’est le développement à partir de la base’’. Pour lui, le Sénégal doit sortir d’une certaine dépendance alimentaire. Ainsi, a-t-il déclaré : ‘’Nous voulons que notre mandat soit marqué par l'accession réelle du Sénégal à la souveraineté. Pas seulement à la souveraineté internationale, mais aussi à la souveraineté alimentaire, pharmaceutique, numérique, etc. Nous avons cette année commencé à changer les choses avec l'accompagnement des acteurs...

Pour la première fois, l'engrais a fait l'objet d'un appel d'offres. Le prix de l'engrais va baisser cette année, comparativement aux trois dernières années. Mais mieux, il y aura une plus grande disponibilité de l'engrais’’. Dans le même sens, il a indiqué : ‘’Nous avons, pour cette année, impliqué les autorités militaires pour que l'accompagnement de façon générale pour lequel l'État injecte beaucoup d'argent, puisse accéder au vrai bénéficiaire, à savoir les agriculteurs, les éleveurs. Nous allons non seulement renforcer cela, mais aussi nous allons faire dans la gouvernance de tout le système pour obtenir les résultats que nous escomptons.’’

...Diomaye est convaincu de sa matrice.  ‘’Tant qu'on ne réussira pas à cultiver nous-mêmes ce que nous consommons et qu'on dépendra des aléas de la conjoncture internationale ou même d'autres pays qui décident de ne pas vendre, on aura des problèmes pour nous alimenter’’, a-t-il dit. ‘’J'ai mis en place le gouvernement et le ministère de l'Agriculture de la Souveraineté alimentaire et de l'Élevage, mais j'ai créé un poste de secrétaire d'État au Développement des coopératives et à l'Encadrement paysan pour une plus grande proximité pour la tutelle administrative et le terrain. Et ce que j'attends du secrétaire au Développement des coopératives paysannes, ce n'est pas qu'il soit régulièrement à Dakar et dans les bureaux, mais pour qu'il aille sur le terrain’’, a-t-il fait savoir. Et du ministre Mabouba Diagne, il dit tout attendre sauf de le voir faire de la politique. ‘’Je ne connaissais pas le ministre. Il a été choisi grâce à son CV, une consultation avec le Premier ministre ainsi que des témoignages requis. Je ne l’ai vu que lors du premier Conseil des ministres. Donc, il n’a pas été choisi parce que faisant de la politique et je n’attends pas de lui qu’il en fasse’’, a souligné le président de la République.

Section: 
MATAM - MAINTIEN DES FILLES A L’ECOLE : L’AMFE accueille un projet de 448 millions de francs CFA
FMI - DEUXIÈME REVUE DU PROGRAMME ÉCONOMIQUE ET FINANCIER : Le Sénégal aura accès à près de 230 milliards F CFA
MESURES CONTRE LA CHERTÉ DE LA VIE DU NOUVEAU GOUVERNEMENT : Les contraintes financières face au respect de la  demande sociale  
PROJET D’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE DU SOUS-SECTEUR DE L’ASSAINISSEMENT : Le gouvernement met 900 millions sur la table
DIRECTION DU GROUPE PANAFRICAIN STARGATE CORPO : Notre compatriote Cheikh Mbacké Sène nommé
ADEPME
TRANSFORMATION DE L’AGRICULTURE AFRICAINE : La CEDEAO anticipe sur l’agenda post-Malabo
ALLÈGEMENT DU COÛT DE LA VIE : Les premières mesures jugées ‘’plus urgentes’’
BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ANNONCÉE PAR L’ÉTAT : Les Thiessois attendent de voir
APUREMENT DETTE DUE AUX PRESTATAIRES DE SOINS DU CSU : L’État paye 3,7 milliards F CFA aux EPS et DRS
PREMIER BARIL DE PÉTROLE - CONTRÔLE, COÛTS DE LA PRODUCTION… : Les demandes de Legs Africa
RAPPORT BM - CROISSANCE ÉCONOMIQUE : Le Sénégal se projette à 7, 4 % en 2024-2026
PETROGAZ, ALLÈGEMENT DU COÛT DE LA VE, POUVOIR D’ACHAT… : Les annonces du gouvernement
PÉTROLE ET GAZ : Le rêve de grandeur
BAISSE DES PRIX : Les mesures connues ce jeudi
INVESTISSEMENTS CHINOIS AU SÉNÉGAL : Plus de 660 milliards F CFA injectés en 10 ans  
NATIONALISATION, RACHAT DE CRÉANCES, TENSIONS DE TRÉSORERIE : 120 milliards dans le vent 
FIRST OIL : Fini le pétrole dans 20-30 ans, si…
Khuwaylid Capital
EXPLOITATION DES PHOSPHATES AU SÉNÉGAL : Les ICS, chronique d’un désastre permanent