Publié le 29 Jan 2024 - 16:50
Perspectives Politiques

Lettre ouverte à la jeunesse de mon pays

 

Chers jeunes de mon pays, armez-vous de patience et de résilience, de conscience responsable, étudiez, encore  étudiez, étudiez tout le long de la vie, la connaissance est dynamique et reste le moteur du progrès et des transformations sociales dans toutes les sociétés humaines. Pour  ce faire mobilisez vous en boucliers contre les braconniers politiques  qui investissent  les espaces scolaires, universitaires et dont le discours et les actions ne vont pas dans le sens d'un climat apaisé d'études.

 

Rapprochez-vous des anciens et apprenez de leur sagesse, de leur expérience et expertise mais aussi apprenez de leurs erreurs, de leurs insuffisances, de leurs faiblesses pour ne pas tomber Demain dans  des travers

Laissez-nous les anciens vous construire davantage de « hard wares », des infrastructures, routières, autoroutières, ferroviaires,  aéroportuaires, hydrauliques, énergétiques, sociales sanitaires, scolaires et universitaires,, des ponts. Laissez-nous le temps d’aménager le territoire, de désenclaver les terroirs pour vous, de doter le pays d’équipements et de moyens  logistiques modernes de production, de communication,  de transports et de sécurité car il s’est fait déjà tard, l’horizon n’est pas dégagé, les voies encore pleines d’embuches.  Laissez-nous les anciens, vous montrer les endroits ou sont cachés les trésors de ce pays ( minerais et gaz) mais surtout les voies les plus sures pour leur exploitation en toute intelligence et responsabilité au profit de tous. Laissez nous vous faire le lit et nous coucherons  ensemble.

Enfin laissez nous le temps de construire un leadership incontesté et un portefeuille relationnel meilleur que toutes  nos richesse confondues. Permettez nous de vous léguer un grand et beau pays, un Etat respecté à travers le Monde, un rêve de ces illustres pères fondateurs, feux  Léàpold. S SENGHOR, Lamine Gueye et Mamadou DIA dont le Président  Sall s’est révélé l’architecte incontesté.

Oui,  vous viendrez par la suite avec  votre « Soft ware »,  armés de sagesse, d’expériences, puisées  chez les anciens,  mais aussi  avec les savoirs et connaissances éprouvées dans les Académies et dans le temps, alors vous   mettrez les « inputs »  de vos choix qui vous donnerons les « outputs » promis.

C’est là le gage d’un abordage en toute assurance et sécurité pour notre SUNUGAAL qui tangue au large dans un contexte géopolitique et géostratégique lourd de périls. Oui l’ADN des Etats moderne est dans la continuité et non dans l’aventure et la violence,  de la même manière que la connaissance évolue avec et par le cumul. Des connaissances antérieures et des expériences.

La patrie reste mon premier parti ! Qu’il en soit de même pour tous !

 

Waly C. Ndiaye      

Cadre BENNOO BOKH YAAKHaar,

ancien membre  du Secretariat du BP  du PIT,  

SYNdicaliste. Membre Fondateur du  SUDES et de la CSA

Section: 
Ousmane Sonko Mbeubeuss est-elle urgence du PROJET ?
Notes de lecture sur le livre du Professeur Makhtar Diouf : AFRIQUE : VOIES DE DEVELOPPEMENT. Surmonter les pesanteurs et… 
LETTRE OUVERTE À SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CONCERNANT LES RELATIONS ENTRE LE SÉNÉGAL ET ISRAËL
Recevoir un Ambassadeur, un acte normal, ordinaire pour toute autorité de la République
Doyen Alioune Tine, vous permettez
Monsieur le Premier Ministre, vous avez mieux à faire Nous avons besoin d’un chef de gouvernement pas d’un chef de clan ou de guerre
Faut -il criminaliser l’homosexualité ?
LA BCEAO PASSE ENCORE UNE FOIS Â COTÉ DE L'ESSENTIEL : IL URGE DE D'ORGANISER LES ASSISES DE LA MONNAIE DANS L'UEMOA
Inédit et rassurant … la CITY valide le PROJET
UN EXTRAIT DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS : « Les Problèmes fonciers au Sénégal : un imbroglio tenace Quelle solution ? »
Haute autorité de la justice
le régime  de l’APR dans une phase d’ENTROPIE
UNITÉ, CRITIQUE, UNITÉ EN NOTRE SEIN POUR CONSOLIDER ET PARACHEVER LA VICTOIRE DU POUVOIR SOUVERAINISTE AU SENEGAL
Contribution ouverte aux Assises de la justice sénégalaise
LE FINANCEMENT DE L’AGRICULTURE : UN MAILLON IMPORTANT POUR ATTEINDRE LA SECURITE ALIMENTAIRE ET CONTRIBUER A LA CREATION D’EMPLOI A TRAVERS L’ENTREPRENARIAT
LA JUSTICE AU SENEGAL : Réformer ou refonder ?
L’Etat et la révolution citoyenne
L’EXORDE & LE BATACLAN… : Saint-Louis : Sur des airs amers
Réformes intentionnelles et assises de la Justice : Monsieur le Président, gardons-nous de perdre du temps
L’UNION AFRICAINE A SOIXANTE ANS