Publié le 29 Jan 2024 - 16:30

Faut-il craindre le coup de trompe ?

 

Humilié dans son terroir, l’éléphant est dos au mur. Voilà le pachyderme, dans ses retranchements les plus exigus, abreuvé de railleries continentales, sous le regard désarmé, hagard de ses congénères. Mais attention, dans cette position inconfortable, le coup de trompe d’un éléphant peut être sec, décisif, fatal, même au roi de la savane. Aussi beau soit-il.

 

Le face à face de ce lundi s’annonce épique, disputé. Pour les éléphants c’est une question d’honneur. Or, jusque-là les techniques de chasse du plus puissant des félins laissent peu de chance à ses proies. Puissant et redoutable prédateur, le roi lion est irrésistible. Sûr de sa force, déterminé à rester sur le trône de la savane, amené par une jeune pousse qui met toute l'Afrique d’accord.

Doté d’une insolente dextérité, habile tactiquement, le fauve aime chasser au crépuscule, lorsque les températures sont plus fraîches. Eurêka ! Le duel est prévu à 20H. Le moment ne pouvait pas être mieux choisi pour lâcher l’énergie furieuse du fauve.  

Le lion a la faculté de se tapir dans une motte de terre, d’être patient, de faire abstraction de la pression constante, du bruit assourdissant et de chasser, en meute, mettre en avant l’esprit d’équipe. Faire courir la proie jusqu’à l’encercler pour un assaut final victorieux. Les lions ont les faveurs des pronostics mais on le sait, la loi du football comme les règles de la jungle sont parfois cruelles.

Humilité et patience seront les meilleures armes du champion pour planter un dernier clou dans le cercueil du pachyderme.

Allez les lions, à vous de jouer !

Chérif Diop

Journaliste, citoyen sénégalais

Section: 
Espagne/Migration circulaire : Des Sénégalais exploités dans les champs d'Albacete.
Ousmane Sonko Mbeubeuss est-elle urgence du PROJET ?
Notes de lecture sur le livre du Professeur Makhtar Diouf : AFRIQUE : VOIES DE DEVELOPPEMENT. Surmonter les pesanteurs et… 
LETTRE OUVERTE À SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CONCERNANT LES RELATIONS ENTRE LE SÉNÉGAL ET ISRAËL
Recevoir un Ambassadeur, un acte normal, ordinaire pour toute autorité de la République
Doyen Alioune Tine, vous permettez
Monsieur le Premier Ministre, vous avez mieux à faire Nous avons besoin d’un chef de gouvernement pas d’un chef de clan ou de guerre
Faut -il criminaliser l’homosexualité ?
LA BCEAO PASSE ENCORE UNE FOIS Â COTÉ DE L'ESSENTIEL : IL URGE DE D'ORGANISER LES ASSISES DE LA MONNAIE DANS L'UEMOA
Inédit et rassurant … la CITY valide le PROJET
UN EXTRAIT DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS : « Les Problèmes fonciers au Sénégal : un imbroglio tenace Quelle solution ? »
Haute autorité de la justice
le régime  de l’APR dans une phase d’ENTROPIE
UNITÉ, CRITIQUE, UNITÉ EN NOTRE SEIN POUR CONSOLIDER ET PARACHEVER LA VICTOIRE DU POUVOIR SOUVERAINISTE AU SENEGAL
Contribution ouverte aux Assises de la justice sénégalaise
LE FINANCEMENT DE L’AGRICULTURE : UN MAILLON IMPORTANT POUR ATTEINDRE LA SECURITE ALIMENTAIRE ET CONTRIBUER A LA CREATION D’EMPLOI A TRAVERS L’ENTREPRENARIAT
LA JUSTICE AU SENEGAL : Réformer ou refonder ?
L’Etat et la révolution citoyenne
L’EXORDE & LE BATACLAN… : Saint-Louis : Sur des airs amers
Réformes intentionnelles et assises de la Justice : Monsieur le Président, gardons-nous de perdre du temps