Publié le 30 May 2024 - 14:48
FRANCE

Pour l’OM, un virage à ne pas rater 

 

Récent huitième de Ligue 1 et pas qualifié pour une compétition européenne pour la première fois depuis huit ans, l’Olympique de Marseille va devoir faire les bons choix pour relever la tête. Cela commence par la nomination de son futur entraîneur, au moment où le nom de Sérgio Conceição revient avec insistance.

 

L’histoire retiendra que l’Olympique de Marseille aura remporté un trophée cette saison, ce dont peu de clubs de l’Hexagone peuvent se targuer. Et qu’importe qu’il s’agisse de la coupe Gambardella, les minots ont été célébrés comme il se doit à leur retour dans la cité phocéenne, dans la nuit de samedi à dimanche. L’un des temps forts de la saison pour les supporters olympiens, sevrés d’émotions positives ces derniers mois. Un premier triomphe pour la jeunesse phocéenne depuis 45 ans qui n’est pourtant pas vraiment un gage pour l’avenir de l’équipe première, tant les incertitudes sont nombreuses autour du futur des jeunes pousses victorieuses samedi soir à Lille. Comme une énième illustration des difficultés que va devoir surmonter le club dans les semaines à venir.

Un nouveau virage de l’ère McCourt

Une dizaine de jours après le baisser de rideau de la Ligue 1, l’OM se remet peu à peu de sa gueule de bois, ayant loupé la qualification européenne pour un petit point. Une première depuis la saison 2016-2017, soit depuis le rachat du club par Frank McCourt. « Finir huitième du championnat, ce n’est pas acceptable. C’est inadmissible, j’ai une sensation vraiment de déception, rageait Pablo Longoria dans la foulée de l’ultime succès vain au Havre. Ce qu’on cherche maintenant, c’est à commencer un cycle. Commencer avec la stabilité, quelque chose qui soit plus cohérent que ce qu’on a vu sur le terrain cette saison. Commencer avec une attitude plutôt positive. La saison a commencé déjà avec une négativité très importante depuis les premiers jours. Dans une ambiance très négative, c’est très difficile de performer. »

Un nouveau cycle – déjà – lancé à l’été dernier sous l’égide de Marcelino, vite jeté à la poubelle par les groupes de supporters. Le début des problèmes pour le club phocéen, qui doit désormais faire les bons choix pour éviter de se retrouver à nouveau dans une telle situation. Plus aperçu sur la Canebière depuis la première journée contre Reims au mois d’août, Frank McCourt a effectué un passage éclair à la Commanderie ce mardi, afin d’évoquer la refonte « opérationnelle et stratégique » du club, confient ses proches à L’Équipe. Dans des entretiens accordés au JDD et au Figaro cette semaine, l’Américain a rappelé qu’il n’était en tout cas pas question de vendre le club : « J’aime l’OM. Engagement total. Nous démarrons cet été un nouveau projet à long terme avec Pablo Longoria aux commandes. » Bientôt huit ans après avoir pris en main la destinée olympienne, McCourt est contraint de réussir ce virage, sous peine de voir les sommets du football français s’éloigner irrémédiablement.

Conceição, la bonne pioche ?

La bonne direction pourrait s’appeler Sérgio Conceição, devenu ces derniers jours la priorité du récent huitième de L1. Après le refus de Paulo Fonseca, parvenir à convaincre le technicien portugais serait un joli coup pour l’OM. Une preuve que malgré le contexte – et les déboires de l’automne passé –, le club conserve une certaine attractivité. Après sept saisons passées sur le banc de Porto, l’ancien Nantais cumule les avantages, à commencer par celui de connaître le championnat de France et d’avoir eu de solides résultats ces dernières saisons. Voilà pourquoi Longoria et Mehdi Benatia se sont envolés pour Porto ces derniers jours afin de draguer celui qui avait redressé le FC Nantes à la surprise générale.

« Parler d’un coach sous contrat avec un autre club (le FC Porto) serait un manque de respect. Je n’aimerais pas qu’un adversaire parle de mon entraîneur encore sous contrat, a clarifié Longoria au Figaro. Il faut avoir de la patience, car pour attirer le bon coach, c’est comme dans un mariage, il faut l’accord des deux personnes. On travaille très dur depuis longtemps, car on a dressé le portrait-robot du futur entraîneur. On a les idées claires et on sait les caractéristiques qu’il doit avoir. On espère l’annoncer le plus tôt possible. On veut prendre la bonne décision et on y dépense beaucoup d’énergie. »

 

Au moment où se tienle procès des harceleurs de Jacques-Henri Eyraud, qui avaient notamment menacé de mort l’ancien président alors qu’il était encore en poste, l’OM espère trouver une certaine stabilité. Depuis le départ de Rudi Garcia à l’été 2019, pas moins de six entraîneurs ont posé leurs fesses sur le banc de touche du Vélodrome, aucun n’y restant assis plus d’une saison et demie. Il serait temps que cela change pour offrir un peu plus de continuité à une équipe qui en manque cruellement. Viendra ensuite la question de l’effectif à construire, dans la limite des finances disponibles. Surtout quand le déficit de la saison passée atteint les 50 millions d’euros. Là encore, il faudra jouer serré pour contenter l’exigeant public du stade Vélodrome et panser les plaies d’une saison définitivement rangée parmi les plus douloureuses de l’histoire récente du club.

SOFOOT

Section: 
EURO 2024 - FINALE Espagne / ANGLETERRE (2-1) : Roja de plaisir !
AJAX : Bertrand Traoré va faire son retour
ÉQUIPE DE FRANCE : Plusieurs joueurs pensent à la retraite internationale !
LIGUE DES CHAMPIONS ET COUPE CAF : Le Stade d’Abidjan et East End Lions FC, adversaires du TFC et du Jaraaf
AFFAIRE GUEDIAWAYE FOOTBALL CLUB (GFC) : Ibou Dieng solde ses comptes avec Lat Diop
NFOS MERCATO : Lamine Camara ciblé par le Barça
COPA AMERICA : Terrible échec pour le Brésil !
FRANCE : Binationalité, le foot français sur ses deux pieds ?
EURO 2024 : QUARTS-FRANCE-PORTUGAL : Quelles solutions pour remplacer Rabiot face au Portugal ?
CHAMPIONNAT D’AFRIQUE JUNIOR DE KUNG-FU WUSHU Un test pour le Sénégal en perspective des JOJ-2026
CYCLISME - TOUR DE FRANCE : Girmay, le 1er Africain noir à remporter une étape
ENSEIGNEMENTS DU COMBAT AMA BALDE-GRIS BORDEAUX : Un goût d'inachevé, mais des perspectives en vue
DU FC NANTES AU BEAUMONT SA (DIVISION RÉGIONALE) Santy Ngom, une carrière en chute libre
EURO 2024 : L’Espagne ne fait qu’une bouchée de la Géorgie et rejoint l’Allemagne
LUTTE - DERBY PIKINE-ÉCURIE FASS : Ama Baldé vainqueur de Gris Bordeaux par décision arbitrale
MERCATO DES LIONS : Lyon casse sa tirelire pour Moussa Niakhaté
BRESIL :La pression est sur Vinicius Junior
LUTTE : AMA BALDÉ VS GRIS BORDEAUX : En quête de rédemption
ATHLETISME : Louis François Mendy crie son ras le bol
EURO 2024 La Slovénie résiste à l’Angleterre et s’offre un huitième historique