Publié le 11 Jun 2024 - 10:29

Rackets dans l'espace CEDEAO

 

Action pour les droits humains et l’amitié (Adha), le Mouvement pour l’éthique et la transparence (MET) et le Mouvement international d'apostolat des milieux sociaux indépendants (Miamsi-Sénégal), ont exprimé, dans un communiqué rendu public, ‘’leur profonde préoccupation et indignation face aux récurrents et frustrants incidents liés aux rackets, extorsions et autres abus que subissent les citoyens ressortissants de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) aux frontières ouest-africaines.

Ceci en dépit des dispositifs de libre circulation des biens et des personnes établis par la CEDEAO’’. À ce titre, selon la note, ‘’les trois organisations souhaitent attirer l'opinion nationale et internationale sur le témoignage poignant de l'abbé Jules Pascal Coly, curé de la paroisse Sainte-Thérèse de Louga (Sénégal).

Le prêtre raconte que le 27 mai 2024, dès sa sortie du ferry, après une mission de trois jours, il a été victime d'une tentative d'extorsion de fonds par des agents en uniforme à la frontière Banjul-Karang, plus précisément à Barra. Selon son témoignage, ces agents ciblaient systématiquement les Sénégalais, leur demandant de présenter un laissez-passer inexistant ou alors de verser une certaine somme d'argent’’. Et face au refus de l’homme d’Église, ‘’du reste légitime, de payer la somme indue de 100 dalasis gambiens, l'abbé Jules Pascal a fini par être libéré sans avoir eu à verser de pot-de-vin, après avoir averti ces agents véreux de son intention de signaler aux autorités de pareils abus sur les voyageurs. Selon toujours l'abbé Coly, il aurait subi, en 2023, une expérience similaire, toujours au niveau de la frontière gambienne’’.

...Le cas de l'abbé Jules Pascal Coly, selon le document, n'est pas isolé, car de nombreux Sénégalais et d'autres ressortissants de l’espace CEDEAO subissent fréquemment de telles mésaventures, non seulement en Gambie, mais aussi à la frontière avec la Guinée-Bissau, où leurs finances sont quotidiennement mises à mal. ‘’De tels actes, selon la même source, sont non seulement illégaux et inélégants, mais vont aussi à l'encontre des principes fondamentaux de la CEDEAO qui promeut la libre circulation des personnes et des biens. Selon le Protocole A/P.1/5/79* relatif à la libre circulation des personnes, au droit de résidence et d’établissement, tous les citoyens des États membres de la CEDEAO ont le droit d'entrer, de résider et d'établir leurs activités économiques sur le territoire de tout autre État membre, sans être soumis à des contraintes illégitimes’’.

Ainsi, l'Adha, le MET et le Miamsi-Sénégal ‘’en appellent aux autorités sénégalaises et à celles de la CEDEAO à enquêter de toute urgence sur ces incidents qui n'honorent pas les États membres’’, selon le communiqué. Pour qui ‘’il est impératif, dès lors, que des mesures concrètes et diligentes soient prises afin de mettre fin à ces pratiques abusives et désobligeantes. Il convient également de prendre toutes les meilleures dispositions pour garantir à tous les citoyens de la CEDEAO une libre circulation et en toute sécurité.

‘’En conclusion, l'Adha, le Miamsi-Sénégal et le MET en appellent aussi à la sagesse et au sens de la diplomatie des autorités gambiennes et bissau-guinéennes, deux peuples frères, afin d'éradiquer, après des enquêtes exhaustives, les actes de corruption au sein de leurs forces de l'ordre, s'il était prouvé qu’il ne s’agit pas de cas isolés. La coopération entre les pays ouest-africains est essentielle pour le renforcement de l’intégration régionale et la garantie du bien-être des citoyens en déplacement’’, a précisé la note.

Section: 
Inhumation Mademba Sock
PRISE EN CHARGE DE LA DRÉPANOCYTOSE AU SÉNÉGAL : Le plaidoyer de Pre Fatou Samba Ndiaye
AGENCE D’ASSISTANCE A LA SECURITE DE PROXIMITE Oumar Touré acte la réintègration des ASP radiés entre 2021 et 2024
SAINT-LOUIS : MARCHÉS APRÈS TABASKI : Période de  galère des mères de famille
MUTINERIE AU CAMP PÉNAL LIBERTÉ 6 : Une fouille ''irrespectueuse'' de la chambre 8 à l'origine de la rixe
VOL AU PRÉJUDICE D’UN PROCHE : Alioune Badara Guèye dévalise la maison de son oncle
JOURNÉE MONDIALE DU RÉFUGIÉ : Le calvaire des demandeurs d’asile au Sénégal
VOILA LE NOUVEL ÉVEQUE DU DIOCESE DE ZIGUINCHOR : Mgr Jean-Baptiste Valter Manga
SOUS L’EMPRISE DE SON MARABOUT : Moussa Sadio vole 15 millions de francs CFA à son entreprise  
KOLDA – AFFRONTEMENTS À MÉDINA GOUNASS : Les dessous d’une vieille rivalité
RAPPORT MONDIAL 2024 D’INTERPOL SUR LES CYBERMENACES EN AFRIQUE : Le nouveau cancer du continent
NOUVELLE SAISIE DE DROGUE PAR LA DOUANE À KOLDA : 108,7 kg de cocaïne trouvés dans un pneu de secours
ROUND-UP GEOPOLITIQUE : Trois semaines de tensions intercoréennes
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
VOL DE POULETS : Deux employés de la Sedima écopent d’un mois ferme
SOCIÉTÉ DAKAR DEM DIKK - DÉPART POUR LA TABASKI : Déficit de conducteurs, de bagagistes et rupture de tickets
SANTÉ PUBLIQUE ET ANIMALE AU SÉNÉGAL : L’ambassadeur des USA lance le programme ‘’One Risk’’
SAINT-LOUIS : JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG : Les populations invitées à participer davantage au don de sang
LANCEMENT DU PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS GAINDÉSAT-1A EN JUILLET 2024 : Le Sénégal à la conquête de l’espace
RÉSOLUTION AFFAIRE NDENGLÉR : Sonko reçoit une délégation de villageois