Publié le 16 Jun 2024 - 07:46
ROUND-UP GEOPOLITIQUE

Trois semaines de tensions intercoréennes

 

Depuis trois semaines, une “guerre des ballons” entre Corée du Nord et Corée du Sud.

Depuis fin mai, un cycle d’envoi de ballons entre militants sud-coréens et Pyongyang est en place. Les militants envoient de la propagande anti-régime ; la Corée du Nord, des déchets (environ 2 000 ballons). Cette pollution nord-coréenne pourrait entrer dans la qualification de conflit de zone grise.

Dimanche 9 juin, des soldats nord-coréens travaillant dans la zone démilitarisée (DMZ) ont succinctement franchi la ligne de démarcation. La Corée du Sud a répondu à la provocation par des tirs de sommation puis a réactivé ses haut-parleurs de propagande à la frontière.

L’origine des tensions intercoréennes

La guerre de Corée (juin 1950 - juillet 1953) résulte sur une frontière inchangée (38e parallèle), et la création d’une DMZ d’environ 4 km de large. La Corée du Sud n’ayant jamais signé l'armistice de Panmunjeom, la guerre n’est techniquement pas terminée.

Trois facteurs expliquent cette guerre. Kim Il-sung ambitionnait de réunifier la Corée. L’URSS soutenait la Corée du Nord. Dean Acheson n’avait pas inclus la Corée du Sud dans le périmètre de défense américain du Pacifique (janvier 1950).

Des tensions intercoréennes cycliques

Au cours de la Guerre froide, de fortes tensions persistent, malgré la signature de la Déclaration commune Nord-Sud (1972).

L'Accord de réconciliation, de non-agression, d'échanges et de coopération (1991) est un tournant, suivi d’une période de détente par la politique sud-coréenne du "Rayon de soleil" (1998-2008).

De 2008 à 2017, la crispation revient, puis s’apaise jusqu’en 2020, notamment sous l’égide de Donald Trump – qui s’est réuni trois fois avec Kim Jong-un en 2018 et 2019.

Depuis 2021, les tensions sont accrues, notamment en raison du retour des essais nucléaires nord-coréens.

Quels enjeux aux tensions intercoréennes ?

La Corée du Nord possède un fort pouvoir déstabilisateur. Sa situation géographique et la possession de l’arme nucléaire lui permettraient de secouer l’économie mondiale. Ces tensions participent donc à définir la géostratégie régionale.

Toutefois, il faut noter la rationalité du régime : cette arme nucléaire est une assurance-vie permettant une dissuasion du faible au fort, et non une arme offensive.

En conséquence, son comportement légitime la stratégie Indopacifique des États-Unis et leur présence en Corée du Sud (United States Force Korea, 28 500 militaires).

La Chine se doit de ne pas décrédibiliser voire de soutenir le régime fort de la Corée du Nord face aux alliés des États-Unis.

Cependant, la présence américaine résultant du comportement nord-coréen est une entrave à l’expansion régionale chinoise et un point de friction dans les relations sino-nord-coréennes.

Malgré les tensions cycliques, la stratégie nucléaire nord-coréenne indique qu’il ne faut pas accorder davantage de crédit à une menace internationale de Pyongyang.

 

Section: 
MIGRANTS SÉNÉGALAIS AU MAROC
CAISSE DE SÉCURITÉ SOCIALE
ENSEIGNEMENT : L’État rationalise les instances administratives
ALIOUNE NDOYE, MAIRE DE DAKAR PLATEAU : ‘’Si l’État veut qu’on arrête, qu’il nous le notifie de manière officielle’’
KOLDA / DANGER PONT DE HILÈLE : Des boulons volés, le gouverneur lance la traque
ESCROQUERIE ET CHARLATANISME : Le marabout récidiviste a promis de démultiplier les 150 millions d'un mareyeur
ARRESTATION DE MAMADOU BILLO BAH ET D’OUMAR SYLLA EN GUINÉE : L’association Tournons la page Sénégal broie du noir
NOMINATIONS DU NOUVEAU RÉGIME : Quand et qui pour Matam ? 
PLACE DES FEMMES DANS LES FORCES ARMÉES : Ces défis qui attendent le Sénégal
SAISIES RECORD DE COCAÏNE À KOUMPENTOUM : En 5 mois, la douane a mis la main sur 721 kg de cocaïne  
MOBILITÉ INNOVANTE AU SÉNÉGAL : Des véhicules 100 % électriques arrivent
PASSATION DE SERVICE : La feuille de route du nouveau DG du Cices
Kafountine
RÉFLEXIONS SUR UNE BIENNALE DE L’ART AFRICAIN CONTEMPORAIN REPORTÉE : Le  OFF du Dak’ART 2024 du LebergerdelîledenGor : LA LIBERTÉ DE SE DÉPLACER
EXPLOSION DE BONBONNES DE GAZ 90 % des cas sont dus à la qualité des brûleurs
PROJET EFFORT À THIÈS : La quête de l’emploi décent pour les femmes et les jeunes
DRAME À KAFFRINE : Le policier se serait tiré une balle dans la tête
Accident tragique
Crise au Sahel
POUR ÉVITER LES TRANSITIONS ANTIDÉMOCRATIQUES EN AFRIQUE : Wanep implique les jeunes dans la réflexion