Publié le 13 Jun 2024 - 14:29
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS

Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable

 

Pour une gestion foncière juste et équitable, les membres du mouvement Alternative citoyenne And Sopi Thiès ont fait face à la presse pour faire un plaidoyer. Une occasion pour les membres de saluer la visite du président Bassirou Diomaye Faye sur les sites de Mbour 4 et de la Nouvelle ville de Thiès.

 

A leurs yeux, cette visite témoigne de la volonté du président de remédier aux problématiques foncières qui minent la région.

Ainsi, le mouvement réaffirme son soutien à la lutte contre la confiscation et l'accaparement illégaux et injustes, par une minorité, des terres appartenant à l'ensemble de la communauté thiessoise. Ma Diakhaté Niang, fondateur de ce mouvement, souligne que les membres ont observé avec consternation "les pratiques injustes et antidémocratiques qui ont caractérisé l'attribution des parcelles à usage d'habitation à Mbour 4 et à la Nouvelle ville de Thiès". Ils condamnent ce qu'ils considèrent comme des "pratiques opaques et discriminatoires adoptées par les maires de Thiès dans la répartition de ces parcelles". Et s'opposent catégoriquement à la concession de terrains aux conseillers municipaux, pratiques susceptibles de générer des conflits d'intérêts et de favoriser la corruption.

Et pour plus de transparence dans les processus d'attribution des terres, le mouvement And Sopi Thiès "exhorte les autorités compétentes à mettre en œuvre des mesures concrètes visant à garantir la transparence totale dans les processus d'attribution des terrains. Cela implique notamment la publication de la liste exhaustive des bénéficiaires et la mise en place de mécanismes de contrôle rigoureux pour prévenir toute irrégularité et tout favoritisme dans les attributions", a-t-il dit.

Ma Diakhaté Niang et ses compagnons invitent les Thiessois à rester vigilants et mobilisés pour défendre leurs droits et promouvoir une gouvernance locale juste et responsable.

Ndeye Diallo (Thiès)

Section: 
MIGRANTS SÉNÉGALAIS AU MAROC
CAISSE DE SÉCURITÉ SOCIALE
ENSEIGNEMENT : L’État rationalise les instances administratives
ALIOUNE NDOYE, MAIRE DE DAKAR PLATEAU : ‘’Si l’État veut qu’on arrête, qu’il nous le notifie de manière officielle’’
KOLDA / DANGER PONT DE HILÈLE : Des boulons volés, le gouverneur lance la traque
ESCROQUERIE ET CHARLATANISME : Le marabout récidiviste a promis de démultiplier les 150 millions d'un mareyeur
ARRESTATION DE MAMADOU BILLO BAH ET D’OUMAR SYLLA EN GUINÉE : L’association Tournons la page Sénégal broie du noir
NOMINATIONS DU NOUVEAU RÉGIME : Quand et qui pour Matam ? 
PLACE DES FEMMES DANS LES FORCES ARMÉES : Ces défis qui attendent le Sénégal
SAISIES RECORD DE COCAÏNE À KOUMPENTOUM : En 5 mois, la douane a mis la main sur 721 kg de cocaïne  
MOBILITÉ INNOVANTE AU SÉNÉGAL : Des véhicules 100 % électriques arrivent
PASSATION DE SERVICE : La feuille de route du nouveau DG du Cices
Kafountine
RÉFLEXIONS SUR UNE BIENNALE DE L’ART AFRICAIN CONTEMPORAIN REPORTÉE : Le  OFF du Dak’ART 2024 du LebergerdelîledenGor : LA LIBERTÉ DE SE DÉPLACER
EXPLOSION DE BONBONNES DE GAZ 90 % des cas sont dus à la qualité des brûleurs
PROJET EFFORT À THIÈS : La quête de l’emploi décent pour les femmes et les jeunes
DRAME À KAFFRINE : Le policier se serait tiré une balle dans la tête
Accident tragique
Crise au Sahel
POUR ÉVITER LES TRANSITIONS ANTIDÉMOCRATIQUES EN AFRIQUE : Wanep implique les jeunes dans la réflexion