Publié le 14 Jun 2024 - 08:11
CONTRE L'EXTRÊME DROITE

Les francs-maçons de France appellent à un rassemblement le 18 juin

Illustration

Nombreux sont ceux qui croient en la victoire du Rassemblement national, au soir du 7 juillet prochain, date du 2e tour des Législatives anticipées, après la dissolution de l'Assemblée nationale française.

D'ailleurs, dans un communiqué de presse, les francs-maçons de France parlent de ‘’l'inéluctabilité de la victoire de l’extrême droite’’. Pour autant, ils ne pensent pas que les jeux sont déjà faits. Ils appellent à  ‘’un sursaut pour une République fraternelle’’, dans un communiqué de presse.

‘’Les obédiences maçonniques signataires lancent un appel solennel à la mobilisation de tous les francs-maçons, frères et sœurs, pour dire non à l’inéluctabilité de la victoire de l'extrême droite et de son idéologie de la haine’’.

Dans ce cadre, ils ont invité tous leurs pairs à se rassembler le 18 juin à 18 h à Paris et dans tous les orients de France.

La note signée par le  Grand Orient de France,  la Fédération française de l’Ordre maçonnique mixte international Le Droit Humain, la Grande Loge mixte universelle, la Grande Loge mixte de France et la Grande Loge mixte de Memphis-Misraim soulignent qu’aujourd’hui, les forces les plus réactionnaires ‘’cherchent à s’entendre, avec comme seule ambition celle de remettre en cause les fondamentaux de la philosophie des Lumières, sources du progrès’’.

Et en cette année où ‘’nous commémorons la mémoire de ceux qui sont tombés pour notre liberté face au joug nazi et au régime collaborationniste, les francs-maçons et les franc-maçonnes ne peuvent rester muets face au retour du bruit des bottes, des effets de menton et de la geste milicienne’’.

En outre, il est rappelé que ‘’fidèlement attachés à leur tradition humaniste et universaliste, les francs-maçons et les franc-maçonnes seront  plus que jamais de ce combat essentiel, celui de la défense de la République fraternelle, car il ne faut plus seulement sonner l’alerte, mais agir’’.

Et cela signifie, selon eux, ‘’agir sur le terrain, agir dans nos loges, agir en dehors des temples. Agir, c'est aussi entendre la colère de celles et de ceux qui ont pu par lassitude ou par désespoir porter le 9 juin dernier leurs suffrages sur les fossoyeurs de la République, afin de les convaincre que l'extrême droite est une impasse’’.

 

Section: 
THIERNO BOCOUM, PRÉSIDENT DU MOUVEMENT AGIR : "On a un président par intérim "
KOLDA/ BÉNÉFICIER DES INFRASTRUCTURES SOCIALES DE BASE DE L’ÉTAT : Les populations de cinq localités de la commune de Saré Bidji réclament un lotissement
THIÈS - APRÈS LA DÉCLARATION DE BDF : Les ouvriers réclament leur part de Mbour 4
ÉLECTIONS AU SÉNÉGAL : Les acteurs se penchent sur les plaies du système
SAINT-LOUIS : GOUVERNANCE DES RESSOURCES NATURELLES EN AFRIQUE : L’AJA pour une plus grande implication des citoyens
CENT PREMIERS JOURS ET FACE À LA PRESSE DE DIOMAYE : L’APR sans gants
OPPOSITION : Une bataille de positionnement  
RENÉGOCIATION DES CONTRATS : Diomaye dévoile sa stratégie
FISCALITÉ, FONDS POLITIQUES, AES… : Diomaye sans masque
Adji Mbergane Kanouté
FACE-À-FACE DU PRÉSIDENT BASSIROU FAYE AVEC LA PRESSE : Les notes d’Alioune Tine
RETOUR IMMINENT DE KARIM WADE DEPUIS LE QATAR : Le PDS sur les pas des législatives de 2017
ASSEMBLÉE NATIONALE
Fronde chez Thierno Alassane Sall
NOMINATIONS AUX POSTES DE RESPONSABILITÉ : Diomaye et Sonko prennent leur temps
Abdou Mbow interpelle Sonko sur le drame de la migration
MUTISME DES OPPOSANTS DEPUIS L'AVÈNEMENT DU DUO SONKO-DIOMAYE : Calculs et stratégies politiques dans la perspective des Législatives
EN TOURNÉE DANS DIFFÉRENTS ENDROITS DE DAKAR : Les invites et assurances de la ministre Fatou Diouf  
RECONFIGURATION DE L’OPPOSITION SÉNÉGALAISE : Vers un jeu de chaises musicales
ÉLABORATION DE 83 PROJETS DE LOI, 294 PROJETS DE DÉCRET ET 110 PROJETS D’ARRÊTÉ : Ousmane Sonko dévoile un pan de l’agenda législatif et réglementaire