Publié le 12 Apr 2024 - 18:05
MISE EN ŒUVRE DU « PROJET »

Convergence de vues entre Ousmane Sonko et Serigne Mboup

 

Pour finaliser avant la fin du mois d’avril 2024 le Plan d’actions du Gouvernement, le Premier ministre a engagé sans délai, avec le secteur privé national, la mise en œuvre d’une politique hardie de relance de l’économie nationale pour changer la matrice de la politique économique et sociale du Sénégal. A cet effet, le Président de l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (Unccias), Serigne Mboup, a été reçu par le Premier ministre pour échanger sur la matérialisation du « Projet », nouveau référentiel de la politique économique et sociale du Sénégal.

 

Le Premier ministre, n’a pas perdu du temps pour accélérer la réalisation intensive et cohérente du « Projet » collectif souverain de transformation systémique pour un Sénégal uni, juste et prospère ; nouveau et unique référentiel des politiques publiques décliné en cinq (5) orientations majeures qui doit être traduit en axes prioritaires de l’action gouvernementale. Dans cette perspective, Ousmane Sonko a échangé avec l’opérateur économique Serigne Mboup sur les voies et moyens de mettre en œuvre une politique hardie de relance de l’économie nationale. A cet occasion, le Premier ministre a magnifié leurs « relations de longue date basé uniquement sur le patriotisme et l’ambition commune de participer au développement économico-social du Sénégal et à l’éducation à travers les Daaras et on plaisir de le rencontrer en premier », souligne un communiqué. Ils ont aussi discuté de « l’importance et du rôle du secteur privé pour créer des richesses mais aussi et surtout participer à la création d’emplois ». L’emploi étant « une urgence et une priorité » pour lui, les chambres consulaires (chambres de commerce et chambres des métiers) peuvent beaucoup contribuer à matérialiser cette « demande sociale ». Le Premier ministre et son hôte ont aussi échangé sur les sujets portant sur « l’encadrement des Pme, la coopération internationale, la facilitation de l’accès aux financements et l’organisation des marché ». Le chef du gouvernement lui a fait part de « l’importance de regrouper le secteur privé national pour parler d’une seule et même voix pour permettre un meilleur accompagnement des Pme à travers les chambres consulaires, le patronat et les organisations faîtières ». Ce qui facilitera également leur « accès aux financements, aux marchés et aux technologies innovantes pour une croissance rapide de l’économie nationale ». Le maire de Kaolack a aussi plaidé « la nécessité de l’ériger en zone économique en redynamisant le tissu industriel pour la transformation des produits agricoles, de l’artisanat et du système de transport ». Avec de telles initiatives et sur la base du « Projet » et des orientations présidentielles avec un agenda précis de réalisation des objectifs fixés, « l’espoir d’un avenir économique et social prospère pour le Sénégal est permis », conclut la source.

Malamine CISSE

Section: 
PIT SUR LES SORTIES D’OUSMANE SONKO : ‘’Ce qu’on attend du Premier ministre…’’
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS : Les ICS se lavent à grande eau
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat
FIN DES CACIQUES AU PDS, PRISE DE CONTRÔLE DES KARIMISTES : Le grand remplacement  
UNE MISSION DE L’APR EN TOURNÉE À KOLDA : Les ‘’apéristes’’ préparent le terrain pour les futures échéances électorales