Publié le 11 Apr 2024 - 17:48
TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES AFFAIRES PUBLICS  

Karim Wade invite à lutter contre la corruption dans les institutions 

 

Dans un message adressé à ses « chers compatriotes » le jour béni de la Korité, le Secrétaire général national adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds), Karim Meissa Wade, a salué la convergence des jeûnes des deux communautés religieuses musulmane et chrétienne du Sénégal cette année qui participe au « renforcement de notre unité nationale et notre solidarité interconfessionnelle ». Il a invité les nouvelles autorités d’ériger « l’intégrité et la transparence et la lutte efficace contre le fléau de la corruption » en principes de gouvernance des affaires publiques. Il a en outre invité toute la classe politique à bannir les discours haineux et attaques personnelles.

 

Tirant les leçons de l’élection présidentielle du 24 mars 2024, Karim Meissa Wade s’est réjoui de « la réussite de l’organisation d’un scrutin transparent qui a permis l’élection démocratique du président de la République Bassirou Diomaye Diakhar Faye. A cet effet, il a remercié chaleureusement les militants, sympathisants et alliés du parti « qui ont massivement porté leurs suffrages sur le nouveau chef de l’État, lui garantissant un éclatant succès dès le premier tour ». 

Tout en rappelant qu’« en politique, l’éthique revêt une importance capitale », le chargé de l’orientation et de la stratégie du Pds a estimé que « cette élection a révélé les défis auxquels notre pays est confronté, notamment la prévalence de la corruption dans nos institutions ». Par conséquent, il a invité les dirigeants politiques à « être exemplaires en rejetant catégoriquement toute forme de corruption ou de malversation ». Considérant que « l’intégrité et la transparence doivent guider leurs actions afin d’instaurer un climat de confiance et de crédibilité au sein de la société », il dit attendre des nouvelles autorités qu’« elles accordent une attention particulière à la lutte contre ce fléau pour garantir un avenir meilleur à notre pays ».

Au-delà des gouvernants, il a invité la classe politique à « s’engager collectivement à promouvoir une culture de l’éthique en politique, où les valeurs morales et le respect des principes démocratiques prévalent sur les intérêts personnels ou partisans mais également, à mettre un terme aux discours haineux et aux attaques personnelles en politique ». En outre, il s’est dit préoccupé par les nombreuses violations des droits politiques. Tout en jugeant « inacceptable qu’un citoyen soit réprimé ou persécuté pour avoir exprimé ses convictions politiques », il a appelé à « œuvrer ensemble pour garantir la liberté d’expression et le respect des droits fondamentaux de tous les citoyens ». Selon lui, la sérénité et la courtoisie sont des valeurs essentielles pour favoriser un dialogue constructif et respectueux, permettant ainsi à chacun de participer pleinement à la vie politique. Il a encouragé la jeunesse sénégalaise dont « l’énergie, la créativité et la passion sont indispensables pour l’avenir de notre nation, à rester engagée et à jouer un rôle actif dans la construction d’un Sénégal meilleur ». Enfin, il a invité à l’évaluation exhaustive du processus électoral, notamment la révision du système de parrainage.

Malamine CISSE

Section: 
PIT SUR LES SORTIES D’OUSMANE SONKO : ‘’Ce qu’on attend du Premier ministre…’’
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS : Les ICS se lavent à grande eau
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat
FIN DES CACIQUES AU PDS, PRISE DE CONTRÔLE DES KARIMISTES : Le grand remplacement  
UNE MISSION DE L’APR EN TOURNÉE À KOLDA : Les ‘’apéristes’’ préparent le terrain pour les futures échéances électorales