Publié le 14 Apr 2024 - 13:52
IRAN/ISRAËL  

Vers un embrasement de la sous-région

 

Le porte-parole de l'armée israélienne Daniel Hagari a confirmé ce dimanche 14 avril qu'un tir de missile balistique avait touché la base aérienne de Nevatim, ne causant que "des dommages mineurs aux infrastructures".  Une jeune fille blessée dans l'attaque est actuellement en soins intensifs, selon cette source. De son côté, l'Iran a affirmé que cette base militaire était la cible qu'ils espéraient toucher en menant ces frappes.

Israël compte bien répondre à l'attaque iranienne mais la portée de cette réponse n'a pas encore été déterminée, selon un responsable israélien à CNN. Cette source a déclaré qu’Israël n’avait pas encore déterminé s’il essaierait de "casser toute la vaisselle" ou de faire quelque chose de plus mesuré. Les options d'Israël devraient être discutées en détail au cours du cabinet de guerre, qui devait se réunir à 15h30 heure locale (12h30 GMT).

L’Iran a mené ces attaques aériennes en riposte au bombardement par Tsahal de son consulat à Damas, il y a une dizaine de jours.

Pour mener son attaque directe inédite sur Israël, l'Iran a été aidée par ses "proxys", le Hezbollah libanais et les Houthis du Yémen. Ces groupes alliés pourraient servir de fusibles en cas d’escalade dans la région. Le président iranien a prévenu que la réaction de son pays serait "plus forte" en cas de "comportement imprudent" d'Israël, après l'attaque iranienne inédite menée dans la nuit. "La punition de l'agresseur s'est réalisée", s'est félicité Ebrahim Raïssi dans un communiqué, en ajoutant que "si le régime sioniste ou ses partisans" faisaient "preuve d'un comportement imprudent, ils recevraient une réponse décisive et bien plus forte".

De son côté, le chef des Gardiens de la révolution a détaillé à la presse iranienne la stratégie suivante : "Nous avons décidé de créer une nouvelle équation : désormais, si le régime sioniste attaque nos intérêts, nos biens, nos personnalités et nos citoyens, nous le contre-attaquerons depuis la République islamique d'Iran".

 

Section: 
AFFAIRE « AIRE GUINEE » : La Guinée lance une commission rogatoire contre Cellou Dalein Diallo
SUCCESSION DE MOUSSA FAKI À LA TÊTE DE L'UNION AFRICAINE : L'opposant kenyan Raila Odinga en pole position
MONTÉE EN PUISSANCE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL : La ‘’peur bleue’’ des immigrés en France  
Procès du massacre du 28-Septembre en Guinée : La défense de Moussa Dadis Camara tente de dédouaner l'ex-chef de la junte
France: le président Emmanuel Macron annonce la dissolution de l'Assemblée nationale
Cédéao : «On ne peut pas être dans des organisations qu'on ne contrôle pas», selon le chef de la diplomatie malienne
AFRIQUE DU SUD : L'ANC perd son hégémonie 30 ans après la fin de l'Apartheid
VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE FRANCO-SÉNÉGALAIS : Diplomatie, échanges commerciaux et multipolarité
VISITE DE DIOMAYE AU CAP VERT : Diomaye et José Maria Neves pour une réactivation de la ligne maritime Dakar-Praia
MALI ET BURKINA FASO : Les putschistes consolident leur pouvoir jusqu’en 2029
BURKINA FASO : Le capitaine Traoré obtient une rallonge comme Président pour 05 ans
L’affaire du « séquestré de Djelfa » tient l’Algérie en haleine
GUINEE : La perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara
RDC - IRAN : 19 MAI 2024 : Journée de crises évitées et de tragédies subies
VISITE DE DIOMAYE AU NIGERIA ET AU GHANA : Héraut d’une réconciliation entre l’AES et la CEDEAO
CONFEDERATION DE L’ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL : Les textes fondateurs finalisés vendredi
L'Iran annonce 5 jours de deuil aprla mort du président Raïssi
PRESIDENTIELLE AU TCHAD : Mahamat Idriss Déby élu avec 61% des suffrages
Palestine – Israël
CONTESTATION CONTRE LA JUNTE MALIENNE : Polémique sur les indemnités des membres du Conseil national de la transition