Publié le 24 Apr 2024 - 17:19
RAPATRIEMENT D’ANTIQUITES VOLEES  

L’Égypte récupère une statue dérobée du pharaon Ramsès II

 

Une statue du roi de l’Égypte pharaonique, Ramsès II, dérobée de son temple d’Abydos il y a de cela trente ans, a été restituée, le lundi 22 avril 2024, au Caire par la Suisse, a annoncé le Ministère du Tourisme et des Antiquités. La sculpture sera exposée au Caire après sa restauration.

 

La statue représentant la tête sculptée du pharaon Ramsès II, vieille de 3 400 ans et qui a été volée de son temple d’Abydos il y a de cela trente ans, a enfin retrouvé sa terre natale après un périple clandestin à travers l’Europe. En effet, quitté illégalement d’Égypte, l’artefact a eu un parcours mouvementé ces dernières années. Vendu lors d’une exposition à Londres en 2013, il a voyagé dans plusieurs pays avant de se retrouver finalement en Suisse, qui l’a restitué à l’Égypte, en vertu d’un accord entre les deux pays dans la lutte contre le trafic de biens culturels et le rapatriement-restitution du patrimoine culturel, souligne un communiqué. Selon le responsable du département égyptien de rapatriement des antiquités, Shaaban Abdel Gawad, « cette tête fait partie d’un groupe de statues représentant le roi Ramsès II assis aux côtés d’un certain nombre de divinités égyptiennes ». 

Pour le secrétaire général du Conseil Suprême des antiquités, Mohamed Ismail Khaled, « cette restitution s’inscrit dans le cadre des "efforts inlassables » des autorités égyptiennes pour récupérer les objets volés. La pièce a été déposée dans les entrepôts du Musée égyptien de Tahrir, en vue des travaux d'entretien et de restauration. Pour rappel, un fragment de la statue de 3,8 mètres de haut représentant Ramsès II avait encore été mis au jour début mars, dans la région d'Al-Minya. Connu sous le nom de Ramsès le Grand, le pharaon Ramsès II a régné entre 1279 et 1213 av. J.-C. Il est considéré comme l’un des plus grands bâtisseurs de l’Égypte antique, dont de nombreux monuments comme le temple d’Abou Simbel situé en Basse-Nubie, dans la région d’Assouan, sur la rive gauche du Nil à proximité de la frontière avec le Soudan.

Malamine CISSE

Section: 
AFFAIRE « AIRE GUINEE » : La Guinée lance une commission rogatoire contre Cellou Dalein Diallo
SUCCESSION DE MOUSSA FAKI À LA TÊTE DE L'UNION AFRICAINE : L'opposant kenyan Raila Odinga en pole position
MONTÉE EN PUISSANCE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL : La ‘’peur bleue’’ des immigrés en France  
Procès du massacre du 28-Septembre en Guinée : La défense de Moussa Dadis Camara tente de dédouaner l'ex-chef de la junte
France: le président Emmanuel Macron annonce la dissolution de l'Assemblée nationale
Cédéao : «On ne peut pas être dans des organisations qu'on ne contrôle pas», selon le chef de la diplomatie malienne
AFRIQUE DU SUD : L'ANC perd son hégémonie 30 ans après la fin de l'Apartheid
VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE FRANCO-SÉNÉGALAIS : Diplomatie, échanges commerciaux et multipolarité
VISITE DE DIOMAYE AU CAP VERT : Diomaye et José Maria Neves pour une réactivation de la ligne maritime Dakar-Praia
MALI ET BURKINA FASO : Les putschistes consolident leur pouvoir jusqu’en 2029
BURKINA FASO : Le capitaine Traoré obtient une rallonge comme Président pour 05 ans
L’affaire du « séquestré de Djelfa » tient l’Algérie en haleine
GUINEE : La perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara
RDC - IRAN : 19 MAI 2024 : Journée de crises évitées et de tragédies subies
VISITE DE DIOMAYE AU NIGERIA ET AU GHANA : Héraut d’une réconciliation entre l’AES et la CEDEAO
CONFEDERATION DE L’ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL : Les textes fondateurs finalisés vendredi
L'Iran annonce 5 jours de deuil aprla mort du président Raïssi
PRESIDENTIELLE AU TCHAD : Mahamat Idriss Déby élu avec 61% des suffrages
Palestine – Israël
CONTESTATION CONTRE LA JUNTE MALIENNE : Polémique sur les indemnités des membres du Conseil national de la transition